syringe

SYRINGE

(si-rin-j') s. f.
Flûte de Pan, flûte à sept tuyaux. On a dit aussi syrinx.
Syrinx parle et respire aux lèvres du berger [A. CHÉNIER, éd. FOUQUIÈRES, Épigr. p. 108]
Nom donné par les Grecs aux plus magnifiques des sépultures royales de Thèbes, en Égypte, celles de Biban-el-Molouk.
Ces tombes royales, ou syringes, selon l'expression des anciens, étaient encore au nombre d'environ quarante au temps de Strabon [LETRONNE, Instit. Mém. Acad. inscr. t. IX, p. 353]
On trouve aussi syringue.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, tuyau. Sépultures ainsi dites parce qu'elles étaient creusées dans le roc comme les tuyaux de la flûte de Pan.