télescope

télescope

n.m. [ lat. scientif. telescopium, du gr. têle, au loin, et skopeîn, observer ]
Instrument d'observation astronomique dont l'objectif est un miroir concave réflecteur

TÉLESCOPE

(té-lè-sko-p') s. m.
Nom générique des instruments d'optique destinés à observer les objets éloignés ; l'image de ces objets y est formée par la réflexion des rayons lumineux sur des miroirs et amplifiée ensuite par des verres grossissants.
Il paraît que c'est à Middelbourg en Zélande que les télescopes ont pris naissance, vers l'an 1590, environ trois cents ans après la découverte des lunettes, et que leur invention est due à Zacharie Jansen, lunettier de Middelbourg [BRISSON, Traité de phys. t. II, p. 457]
Simon Marius en Allemagne et Galilée en Italie sont les premiers qui aient fait de longs télescopes, propres pour les observations astronomiques [ID., ib. p. 459]
Le télescope astronomique fait voir les objets renversés ; ce qui est tout à fait indifférent, quand on observe des corps ronds tels que sont les corps célestes [ID., ib. p. 475]
Un télescope astronomique peut aisément être changé en télescope terrestre [où les objets ne sont pas renversés], en y ajoutant deux verres oculaires [ID., ib. p. 477]
Kepler, en appliquant sur cette image [donnée par un verre convexe] un nouveau verre convexe, nous a rendus les maîtres d'augmenter presque à volonté cette convergence, et de grossir considérablement les objets ; le télescope doit donc être considéré comme un véritable microscope ; le premier verre, l'objectif, vous soumet une image de l'objet éloigné, et vous y portez la loupe qui a le pouvoir de l'amplifier [BAILLY, Hist. astr. mod. t. I, p. 101]
L'heureuse invention du télescope nous a mis à portée de vérifier cette explication [que pendant le jour les étoiles n'étant qu'effacées ne cessent pas de luire] en nous faisant voir les étoiles au moment où le soleil est le plus élevé [LAPLACE, Exp. I, 1]
L'usage a prévalu de réserver le nom de télescopes à ceux qui sont à miroirs ou catoptriques, et le nom de lunettes aux télescopes à lentilles ou dioptriques.
Petite constellation méridionale.

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, loin, et, voir.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TÉLESCOPE. Ajoutez :
    Nom d'un poisson.
    Le cyprin télescope, en chinois long-tsing-ya (cyprinus macrophthalmus), provient des eaux douces de la Chine et du Japon.... variété de cyprin que l'auteur [M. Charbonnier] désigne sous le nom de poisson télescope, à cause de la forme de ses yeux [H. DE PARVILLE, Journ. offic. 9 nov. 1872, p. 6889, 3e col.]

télescope

TÉLESCOPE. n. m. Il se disait d'un Instrument d'optique, soit à réflexion, soit à réfraction, qui servait à observer les objets éloignés.

Il se dit aujourd'hui d'une Lunette à miroir concave qui sert à observer les astres.

Traductions

télescope

telescopeטלסקופ (ז), טֵלֶסְקוֹפּ, טלסקופtelescoopمرصد فضائي, تليسكوبтелескопtelescopidalekohledTeleskopteleskopotelescopio, anteojoteleskoopتلسکوپkaukoputkiteleskoptávcsőteleskoptelescopio望遠鏡망원경teleskopasteleskopsteleskopteleskoptelescópioтелескопteleskopdaljnogledтелескопteleskopกล้องโทรทรรศน์, กล้องส่องทางไกลteleskop望远镜τηλεσκόπιο, Τηλεσκόπιονteleskopkính viễn vọng望遠鏡 (telɛskɔp)
nom masculin
instrument permettant d'observer les étoiles

télescope

[telɛskɔp] nmtelescope