tétrarque

TÉTRARQUE

(té-trar-k') s. m.
Terme d'antiquité. Prince dépendant d'une puissance supérieure, et dont les États étaient censés faire la quatrième partie d'un royaume démembré.
L'ancien sénat de Rome, qui accordait des titres de roi et de tétrarque [VOLT., Mœurs, 52]
Chef d'une tétrarchie, dans la phalange grecque.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Puis le fist occire [saint Jacques] à un coutel Herodes li tetrarches [BRUN. LATINI, Trésor, p. 71]

ÉTYMOLOGIE

  • Du grec, de tétra..., et, commander.

tétrarque

TÉTRARQUE. n. m. T. d'Antiquité. Titre par lequel on désignait des souverains du second ordre, subordonnés à une puissance supérieure, et ainsi nommés parce que leurs États étaient censés faire à peu près la quatrième portion d'un royaume démembré.
Traductions

tétrarque

tetrarca