tabellionage

TABELLIONAGE

(ta-bèl-li-o-na-j') s. m.
Fonction de tabellion. Logement, étude du tabellion.
Droit de tabellionage, droit qu'avaient les seigneurs hauts justiciers d'établir un tabellion, un notaire pour instrumenter dans leur ressort.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

tabellionage

TABELLIONAGE. n. m. Il se disait de l'Office, de l'exercice, de la fonction de tabellion. Il avait le tabellionage de tel lieu.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

tabellionage

Tabellionage, m. penac. Est le greffe, bureau ou contour, où selon les Edits du Roy, tels actes sont enregistrez et comme insinuez.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606