taillade

taillade

n.f.
Entaille dans les chairs provoquée par un instrument tranchant : Il s'est fait une belle taillade en se rasant balafre, coupure, estafilade
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

TAILLADE

(ta-lla-d', ll mouillées, et non taya-d') s. f.
Coupure, entaille dans les chairs. On lui a fait de grandes taillades au visage.
Coupures en long qu'on fait dans de l'étoffe, dans des habits.
Les dames portaient vertugade, Les chevaliers collet monté, Pourpoint de satin à taillade, Et longues dagues au côté [CHAUL., Épître au nom de M. le duc à Mme la duch. du Maine, 27 mai 1702]
Incision faite à un arbre.
On en pratique deux autres [incisions] semblables du côté du nord [au tronc de l'érable] ; ces quatre taillades sont creusées, à mesure que l'arbre donne sa séve, jusqu'à la profondeur de deux pouces et demi [CHATEAUBR., Amér. Récolte du sucre d'érable]
Sorte d'épée tranchante autrefois en usage.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Guillaume des Jardins, qui tenoit une tailade toute nue en ses mains, frappa Denisot.... [DU CANGE, taillada.]
  • XVIe s.
    Les bestes appellées insectes, pource qu'elles ont des incisions, taillades ou descouppures par dessus le dos ou par dessous [PARÉ, Animaux, 8]
    Aucuns au lieu des anneaux ne font qu'une taillade au groin du pourceau [O. DE SERRES, 337]
    En ce disant, il donna trois coups d'un traict : il s'advance pour donner une taillade, soudain tire une estocade, puis un revers [MERLIN COCAÏE, t. II, p. 232, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Tailler ; provenç. talhada, taillada ; espagn. tajada ; ital. tagliata.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

taillade

TAILLADE. n. f. Coupure, entaille, balafre dans les chairs. En se rasant, il s'est fait une taillade au menton.

Il se dit aussi des Coupures en long qu'on fait dans une étoffe, dans un habit, par mégarde ou par manière d'ornement. Il a fait une grande taillade dans cette étoffe. On portait autrefois des pourpoints à taillades.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

taillade

Taillade, f. penac. Trencheure, coupeure.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

taillade

nom féminin taillade
Entaille dans les chairs.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

taillade

bacok, bacokan

taillade

Schmarre