taponner

(Mot repris de taponnée)

TAPONNER

(ta-po-né) v. a.
Arranger les cheveux en tapons, sorte de coiffure des dames du temps de Louis XIV.
Le bel air est de se peigner pour contrefaire la petite tête revenante ; vous taponnerez tout cela à merveille ; cela est fait en un moment [SÉV., 15 avril 1671]
Se taponner, v. réfl. Se coiffer en tapon.
Cette mode durera peu, elle est mortelle pour les dents ; taponnez-vous seulement par grosses boucles, comme vous faisiez quelquefois ; car les petites boucles rangées de Montgobert sont justement du temps du roi Guillemot [SÉV., 4 avril 1671]

ÉTYMOLOGIE

  • Tapon.