taupé

taupé, e

adj. et n.m.
Se dit d'une variété de feutre utilisant des poils de lièvre et de lapin.

taupe

TAUPE. n. f. Petit quadrupède qui a le corps allongé, le museau pointu, les yeux très petits, le poil court et délié, et qui vit sous terre, en creusant des sortes de galeries. Le peuple croit que la taupe ne voit goutte. Noir comme taupe. Un trou de taupe. Prendre des taupes. Fourrure de taupes.

Prov., Ne voir pas plus clair qu'une taupe se dit d'une Personne qui ne voit pas bien.

TAUPE se dit aussi d'une Fourrure faite avec des peaux de taupes assemblées. Un manteau de taupe.

taûpe


TAûPE, s. f. TAUPIER, s. m. TAUPIèRE, s. f. TAUPINÉE, ou TAUPINIèRE, s. fém. [Tôpe, to-pié, piè-re, piné-e, niè-re: 1re lon. au 1er: 2e du 2d et 3e du 4eé fermé, 2e du 3e et 3e du 5e è moy. et long.] Taûpe est un petit animal, qui fouille entre deux terres et y habite. "Le Proverbe dit: noir come une taûpe. "Le peuple croit que la taûpe ne voit goutte. De là l'on dit d'un homme qui ne voit pas bien, qu'il ne voit pas plus clair qu'une taûpe. "C'est une taupe pour ses défauts, et un argus pour ceux de sa femme. Dest. = Taupier, preneur de taûpes. = Taupière, morceau de bois creusé, avec une soupape, et qui sert à prendre des taûpes. = Taupinée, ou taupinière, petit monceau de terre, qu'une taûpe a élevé en fouillant la terre.