tempêtueux, euse

TEMPÊTUEUX, EUSE

(tan-pê-tu-eû, eû-z') adj.
Qui est sujet aux tempêtes, ou qui cause les tempêtes.
Je touche au port, je n'ai plus à craindre ni les vents tempêtueux, ni les écueils [BERN. DE ST-PIERRE, Mort de Socr.]
Et toi, terrible mer, séjour tempêtueux, Déjà j'ai célébré tes champs majestueux [DELILLE, Imag. III]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et les grans undes sont tempestueuses et perilleuses [ORESME, Éth. 53]
  • XVIe s.
    Le vent, s'il luy commande, Souffle tempestueux, Et s'enfle en la mer grande Le flot impetueux [MAROT, IV, 318]
    Un bras de mer si tempestueux et si large [D'AUB., Hist. III, 266]
    Grande tourmente, pour le moins aussi tempestueuse que celle de Pantagruel [, Dial. de Tahureau, p. 178, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Prov. tempestuos, tempestos ; esp. tempestuoso ; du lat. tempestuosus, de tempestas, tempête.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • TEMPÊTUEUX. - HIST. Ajoutez : XIIe s.
    Entor les ambedous leiz [côtés] de la neif une mult tempestouse ploge [pluie] descendit [, li Dialoge Gregoire lo pape, 1876, p. 128]