tendrement

tendrement

adv.
Avec tendresse.

TENDREMENT

(tan-dre-man) adv.
Avec tendresse.
Tout le respect et toute la vénération que j'ai pour elle [une dame], ne peuvent empêcher qu'avec cela je ne l'aime tendrement comme la meilleure personne qui soit au monde [VOIT., Lett. 25]
Puisque vous les lisez [nos lettres] avant votre coucher, nous vous empêchons tendrement de dormir trois fois la semaine [SÉV., 526]
Il n'est pas possible que je [Platon] ne sois pas aimé de quelqu'un [Xénocrate] que j'aime si tendrement [BARTHÉLEMY, Anach. 7]
Avec une expression tendre.
Les héros chez Quinault parlent bien autrement, Et jusqu'à : Je vous hais, tout s'y dit tendrement [BOILEAU, Sat. III]
Il faut plus tendrement prononcer ce mot-là [REGNARD, le Distr. III, 3]
Délicatement. Peindre tendrement.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    [Il n'est aucun] Qui de pitié moult tenrement ne plore [, Ronc. p. 107]
    Tant tendrement les fols ama, que reddement [rigidement] nes [ne les] chastia [, Rois, p. 9]
  • XVe s.
    Et quand le gentil chevalier eut ouï complaindre la roine si tendrement, et que toute fondoit en larmes et en pleurs [FROISS., I, I, 14]
  • XVIe s.
    Agesilausavoit cela, entre autres choses, qu'il aimoit fort tendrement ses enfants [AMYOT, Agés. 42]

ÉTYMOLOGIE

  • Tendre, et le suffixe ment.

tendrement

TENDREMENT. adv. Avec tendresse, d'une manière tendre. Les mères aiment tendrement leurs enfants. Cette femme était tendrement aimée de son mari. Regarder tendrement.

tendrement

Tendrement, Tenere, et Teneriter.

Synonymes et Contraires

tendrement

adverbe tendrement
Traductions

tendrement

teder, liefhebbend, innig, liefdevoltenderly, softlyameme, kareseme, tenereнежно溫柔ömt (tɑ̃dʀəmɑ̃)
adverbe
avec douceur et affection embrasser tendrement qqn

tendrement

[tɑ̃dʀəmɑ̃] advtenderly