tendrille

TENDRILLE

(tan-dri-ll', ll mouillées) s. f.
Rejeton tendre d'une plante.
Elle [la grotte de Selkirk] est abritée par une colline taillée à pic et entourée de racines pareilles à des pieds de roseaux nains couverts de tendrilles [, Journ. offic. 8 juill. 1872, p. 4660, 2e col.]

HISTORIQUE

  • XIIIe s. Ajoutez :
    Rainsiaus i ot de bois ; quant lez vit degouter [par la pluie], Lez tendrillons devant commencha à brouster [, Doon de Maience, V. 1370]