terminer

(Mot repris de terminasses)

terminer

v.t. [ lat. terminare, de terminus, borne ]
1. Mener à son terme : J'ai terminé la rédaction de mon compte rendu achever ; commencer
2. Passer la fin de : Ils ont terminé la soirée dans ce bar finir
3. Faire qqch pour finir ; placer à la fin : Terminer son entraînement par des séries d'abdominaux clore, clôturer
En terminer avec qqch,
l'achever : Il en a enfin terminé avec ces réparations.

se terminer

v.pr.
1. Arriver à sa fin ; finir de telle ou telle façon : Les vacances se terminent bientôt s'achever ; commencer, débuter
2. Avoir pour extrémité : Le corps du scorpion se termine par un aiguillon venimeux.
3. Avoir pour terminaison : Ces verbes se terminent en « -ir ».

terminer


Participe passé: terminé
Gérondif: terminant

Indicatif présent
je termine
tu termines
il/elle termine
nous terminons
vous terminez
ils/elles terminent
Passé simple
je terminai
tu terminas
il/elle termina
nous terminâmes
vous terminâtes
ils/elles terminèrent
Imparfait
je terminais
tu terminais
il/elle terminait
nous terminions
vous terminiez
ils/elles terminaient
Futur
je terminerai
tu termineras
il/elle terminera
nous terminerons
vous terminerez
ils/elles termineront
Conditionnel présent
je terminerais
tu terminerais
il/elle terminerait
nous terminerions
vous termineriez
ils/elles termineraient
Subjonctif imparfait
je terminasse
tu terminasses
il/elle terminât
nous terminassions
vous terminassiez
ils/elles terminassent
Subjonctif présent
je termine
tu termines
il/elle termine
nous terminions
vous terminiez
ils/elles terminent
Impératif
termine (tu)
terminons (nous)
terminez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais terminé
tu avais terminé
il/elle avait terminé
nous avions terminé
vous aviez terminé
ils/elles avaient terminé
Futur antérieur
j'aurai terminé
tu auras terminé
il/elle aura terminé
nous aurons terminé
vous aurez terminé
ils/elles auront terminé
Passé composé
j'ai terminé
tu as terminé
il/elle a terminé
nous avons terminé
vous avez terminé
ils/elles ont terminé
Conditionnel passé
j'aurais terminé
tu aurais terminé
il/elle aurait terminé
nous aurions terminé
vous auriez terminé
ils/elles auraient terminé
Passé antérieur
j'eus terminé
tu eus terminé
il/elle eut terminé
nous eûmes terminé
vous eûtes terminé
ils/elles eurent terminé
Subjonctif passé
j'aie terminé
tu aies terminé
il/elle ait terminé
nous ayons terminé
vous ayez terminé
ils/elles aient terminé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse terminé
tu eusses terminé
il/elle eût terminé
nous eussions terminé
vous eussiez terminé
ils/elles eussent terminé

TERMINER

(tèr-mi-né) v. a.
Borner, limiter.
Par le corps, j'entends tout ce qui peut être terminé par quelque figure, qui peut être compris en quelque lieu, et remplir un espace en telle sorte que tout autre corps en soit exclus [DESC., Médit. II, 1]
Alger, qui termine l'empire des Turcs en Afrique, est l'ancienne Numidie [VOLT., Mœurs, 161]
Au delà se présente la presqu'île de Pallène ; et, dans le lointain, le mont Athos termine cette superbe vue [BARTHÉLEMY, Anach. ch. 35]
Fig. Borner, arrêter dans une limite déterminée.
Ainsi, ma sœur, du moins vous avez dans vos plaintes Où porter vos souhaits et terminer vos craintes [CORN., Hor. III, 4]
Achever, finir.
Souffre qu'avec honneur je termine mes jours [CORN., Hor. II, 6]
On ne pouvait assez louer l'incroyable dextérité de Madame à terminer tous les différends d'une manière qui conciliait tous les intérêts opposés [BOSSUET, Duch. d'Orl.]
Il termina plusieurs guerres par sa valeur, et n'en entreprit aucune par ambition [FLÉCH., Hist. de Théodose, I, 1]
Terminons des regrets qui pourraient trop s'étendre [QUIN., Rol. I, 4]
Ainsi fut terminée la seconde guerre punique, après avoir duré dix-sept ans [ROLLIN, Traité des Ét. 3e part. ch. 1]
Terme de manége. Terminer des courbettes, des voltes, les finir selon les règles.
Mettre un terme. La mort termina les conquêtes d'Alexandre. Être au bout, à l'extrémité de quelque chose.
Toute la force d'une phrase se réunit quelquefois dans le mot qui la termine [CONDILL., Conn. hum. II, I, 12]
Ces dieux, ces demi-dieux, cette famille immense, Que termine César, que Jupiter commence [DELILLE, Géorg. III]
Se terminer, v. réfl. Être achevé, terminé. L'affaire se termina par un traité de paix solennel.
Le public aime assez que chaque acte se termine par quelque morceau brillant qui enlève les applaudissements [VOLT., Comm. Corn Bérén. III, 4]
L'histoire de l'Académie française publiée par Pellisson et d'Olivet se termine au commencement du siècle où nous vivons [D'ALEMB., Œuv. t. VI, p. 17]
Aboutir.
Vous serez surpris quand vous apprendrez à quoi se termine un si grand éclat [PASC., Prov. I]
Un amour ardent et sensible pour les vérités de la foi, soit pour celles qui regardent la soumission de l'esprit, soit pour celles qui regardent la pratique dans le monde ; à quoi toute la religion se termine [Mme PÉRIER, Vie de Pascal.]
Aux premiers siècles, toutes les intrigues du conclave se terminaient à choisir entre les prêtres celui qui paraissait avoir le plus de zèle et de force pour soutenir le martyre [SÉV., 26 juill. 1691]
Si ses enfants [de l'Église] inclinent la tête devant le livre de l'Évangile,... s'ils le baisent avec respect, tout cet honneur se termine à la vérité éternelle qui nous y est proposée [BOSSUET, Exp. de la doctr. de l'Égl. 5]
Puisque ses crimes [de Jérusalem] recommencent sans cesse, que toutes mes miséricordes sur elle se terminent à de nouvelles ingratitudes [MASS., Carême, Inconst.]
Être borné.
La fécondité de notre esprit ne se termine pas à cette parole intérieure, à cette pensée intellectuelle, à cette image de la vérité qui se forme en nous [BOSSUET, Hist. II, 6]
Car enfin le Tout-Puissant n'aurait fait que des ouvrages peu dignes de lui, si toute sa magnificence ne se terminait qu'à des grandeurs exposées à nos sens infirmes [ID., ib.]
Terme de grammaire. Avoir telle ou telle désinence. Les verbes de la 1re conjugaison se terminent en er à l'infinitif.

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    Tuit ti homme [tous tes hommes] mal te terminent, Mal te veulent, mal te destinent, Moult te heent [haïssent], moult te menacent, Mal te quierent, mal te pourchacent [, Roman de Brut, f° 53, dans LACURNE]
  • XIIIe s.
    Or [elles] le truevent de biau confort.... Et tost par l'ostel s'espandi Que Jehans esteit terminés [gueri] [, Bl. et Jeh. 1412]
  • XIVe s.
    Fini, c'est chose terminée, limittée et certaine [ORESME, Éth. 46]
    Or est garie [la langueur d'un chevalier] et tierminnée [J. DE CONDÉ, t. II, p. 193]
  • XVe s.
    Environ nonne que le dit enfant fut terminez [mort] [DU CANGE, terminare.]
    Fin de compte, la chose termina en paix [COMM., VII, 3]
  • XVIe s.
    Comment pouvoyent ils terminer leurs afflictions à une minute de temps, veu qu'ils estoyent affligez toute leur vie ? [CALV., Instit. 336]
    Ceulx de qui ny les bornes qui separent l'Asie de l'Europe ne peuvent terminer l'insatiable convoitise d'avoir, comment se contenteroient ils du leur ? [AMYOT, Pyrr. 23]
    Il le supplia bien humblement de vouloir terminer ceste guerre [ID., Sylla, 48]
    C'estoit un amour se terminant en amitié [MONT., I, 212]
    Par laditte coustume un pere ou mere est hoir de son enfant terminé [décédé] sans hoir procreé de sa chair en leal mariage, à la charge de payer les debtes [, Coust. gén. t. I, p. 765]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. termenar, terminar ; espagn. terminar ; ital. terminare ; du lat. terminare, de terminus, terme.

terminer

TERMINER. v. tr. Borner, limiter. Ce bois termine agréablement la vue. Ces montagnes terminent heureusement l'horizon.

Il signifie encore Être à la fin, marquer la fin. La description qui termine le premier chant de son poème. La mort termina les conquêtes d'Alexandre. Les verbes dont l'infinitif se termine en er, en ir, etc.

Il signifie aussi Achever, finir. Il a terminé heureusement sa vie, sa carrière. Terminer une campagne par une victoire. Terminer un procès par un accommodement. Terminer un différend à l'amiable. Cette discussion ne sera jamais terminée. Terminer un ouvrage. Terminer une lecture. Cette campagne ne se termina pas sans combat. Tout cela s'est heureusement terminé.

Le participe passé TERMINÉ s'emploie comme adjectif et signifie Qui est achevé. C'est une affaire terminée.

terminer

Terminer, Terminare, Finire.

Synonymes et Contraires
Traductions

terminer

beenden, beendigen, beschließen, enden, endigen, erledigen, ein Ende machen, Einhalt gebieten, einstellen, abschließenend, terminate, finish, stop, accomodate, break up, complete, finish off, get through, abate, conclude, discontinue, halt, lift, prorogue, quell, staunch, closeafmaken, beëindigen, afsluiten, afbreken, besluiten, opbreken, opheffen, staken, stelpen, stoppen, stopzetten, uitmaken, voleindigen, het einde vormen (van), voltooien, uitlopen, afhandelenחיסל (פיעל), נעל (נפעל), סיים (פיעל), פג (פ'), שלם (פ'), פָּג, סִיֵּם, שָׁלַםafsluit, beëindig, eindig, stopacabar, extingir, finir, interrompre, plegar, terminarafbryde, fuldendeĉesigi, finiacabar, terminar, salirlopettamegszüntetfermare, finire, interrompere, terminarekończyćacabar, encerrar, fazer cessar, finalizar, interromper, terminarterminaända, fullbordabitirmek完成완료 (tɛʀmine)
verbe transitif
1. finir terminer un travail
2. être le dernier élément de Le point termine la phrase.

terminer

[tɛʀmine] vt → to end, to finish; [+ travail, repas] → to finish [tɛʀmine] vpr/pass → to end
Les vacances se terminent demain → The holidays end tomorrow.
se terminer par → to end with