terrassé

terrasse

TERRASSE. n. f. Levée de terre en plate- forme faite de main d'homme, ordinairement soutenue par de la maçonnerie, et qui se trouve dans un jardin, dans un parc, au-devant d'un grand édifice, etc. Une terrasse de cinquante mètres de large sur trois cents mètres de long. Une terrasse qui a une belle vue. La terrasse des Tuileries. La terrasse de Saint- Germain.

Ce jardin est en terrasse, Il est élevé en forme de terrasse. Ce jardin est tout en terrasses, Il est composé de plusieurs terrasses au-dessus les unes des autres.

Terrasse de café, Partie du trottoir sur laquelle, devant un café, on place des tables et des chaises à l'usage des consommateurs. S'asseoir à la terrasse d'un café.

Terrasse se dit aussi d'une Plate-forme de maçonnerie, en forme de large balcon, ménagée à l'un des étages d'une maison. Les fenêtres de sa chambre ouvrent sur une terrasse.

Il se dit également de la Couverture d'un édifice, lorsqu'elle est en plate-forme. Il y a une terrasse au haut de cette maison. Tous les toits de cette ville sont en terrasse.

terrasse

Une Terrasse, Un Terrin, Agger terrenus.

terrasse


TERRASSE, s. f. TERRASSER, v. act. [Tèrace, : 1re è moy. pron. l'r fortement: 3e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Terrasse est 1°. Levée de terre dans un Jardin, etc. fait de main d'homme pour le plaisir de la vûe, et pour la comodité de la promenade. — On dit qu'un Jardin est en terrasse, quand il est élevé en forme de terrasse; et qu'il est tout en terrasse, quand il y a plusieurs terrasses l'une sur l'aûtre. = 2°. Ouvrage de maçonerie en forme de balcon et de galerie ouverte. "Sa chambre done sur une terrasse. = 3°. Toit d'une maison lorsqu'il est en plate-forme et à découvert. = 4°. En Peintûre, le devant des paysages.
   TERRASSER, c'est 1°. Mettre un amâs de terre derrière une murâille, ou pour la fortifier, ou pour d'aûtres usages. "Toutes les murâilles de cette Ville sont terrassées: Ce n'est que depuis peu qu'on les a terrassées pour y faire des promenoirs. = 2°. Jeter de force par terre. "Il l' eut bientôt terrassé. — Fig. Faire perdre courage. "Sa présence seule terrassa les énemis. Voy. ATTERRER.
   Mais sa langue, en sa bouche, aussi-tôt s'est glacée;
   Et toute son audace a paru terrassée.
       Athalie.
— Plus figurément encôre, vaincre, convaincre, par la force des raisons. "Il terrassa cet homme par la force de ses raisonemens: il n'eut rien à répondre.

Traductions

terrassé

הלום (ת)