terrer

(Mot repris de terrassions)

terrer

v.t.
Mettre de la terre au pied d'une plante ; couvrir de terre.

se terrer

v.pr.
1. Se cacher dans un terrier, en parlant d'un animal ; gîter.
2. Éviter de se montrer en s'isolant : Elle s'est terrée dans sa maison de campagne se claquemurer

terrer


Participe passé: terré
Gérondif: terrant

Indicatif présent
je terre
tu terres
il/elle terre
nous terrons
vous terrez
ils/elles terrent
Passé simple
je terrai
tu terras
il/elle terra
nous terrâmes
vous terrâtes
ils/elles terrèrent
Imparfait
je terrais
tu terrais
il/elle terrait
nous terrions
vous terriez
ils/elles terraient
Futur
je terrerai
tu terreras
il/elle terrera
nous terrerons
vous terrerez
ils/elles terreront
Conditionnel présent
je terrerais
tu terrerais
il/elle terrerait
nous terrerions
vous terreriez
ils/elles terreraient
Subjonctif imparfait
je terrasse
tu terrasses
il/elle terrât
nous terrassions
vous terrassiez
ils/elles terrassent
Subjonctif présent
je terre
tu terres
il/elle terre
nous terrions
vous terriez
ils/elles terrent
Impératif
terre (tu)
terrons (nous)
terrez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais terré
tu avais terré
il/elle avait terré
nous avions terré
vous aviez terré
ils/elles avaient terré
Futur antérieur
j'aurai terré
tu auras terré
il/elle aura terré
nous aurons terré
vous aurez terré
ils/elles auront terré
Passé composé
j'ai terré
tu as terré
il/elle a terré
nous avons terré
vous avez terré
ils/elles ont terré
Conditionnel passé
j'aurais terré
tu aurais terré
il/elle aurait terré
nous aurions terré
vous auriez terré
ils/elles auraient terré
Passé antérieur
j'eus terré
tu eus terré
il/elle eut terré
nous eûmes terré
vous eûtes terré
ils/elles eurent terré
Subjonctif passé
j'aie terré
tu aies terré
il/elle ait terré
nous ayons terré
vous ayez terré
ils/elles aient terré
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse terré
tu eusses terré
il/elle eût terré
nous eussions terré
vous eussiez terré
ils/elles eussent terré

TERRER

(tè-ré) v. a.
Terme d'agriculture et de jardinage. Mettre de nouvelle terre au pied d'une plante. Terrer un arbre. Répandre de la terre sur les prairies et les gazons. Mêler ensemble différentes sortes de terres. Reporter dans le haut d'une propriété en pente la terre que les eaux ont entraînée en bas.
Terrer une étoffe, l'enduire de terre à foulon, pour la dégraisser. Terrer un artifice, en garnir la gorge de poussière de terre. Terrer le sucre, couvrir le fond du pain avec une couche de terre argileuse détrempée.
Les encourager.... non-seulement à terrer et à blanchir leurs moscouades, mais aussi à raffiner leurs sucres [, Arrêt du conseil, 26 oct. 1672]
V. n. En parlant de certains animaux, creuser la terre pour s'y loger. Le lapin terre, et le lièvre ne terre pas.
Se terrer, v. réfl. Être terré, couvert de terre. La vigne se terre quelquefois. Le sucre se terre avant d'être mis en formes.
Se terrer, se cacher sous terre, en parlant de certains animaux. Les lapins se sont terrés.
Lorsqu'elles [les perdrix rouges] sont suivies de près, elles se réfugient dans les bois, se perchent même sur les arbres, et se terrent quelquefois, ce que ne font point les perdrix grises [BUFF., Ois. t. IV, p. 216]
Par extension.
Les naturels ont déjà abandonné Les yourtes dans lesquelles ils se terraient comme des blaireaux pendant tout l'hiver [LAPÉROUSE, Voy. ch. XXII, p. 146]
Terme de guerre. Se mettre à couvert du feu de l'ennemi par des travaux de terre. Les assiégeants s'étaient si bien terrés, qu'ils étaient à l'abri du feu de la place.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    De sus le font terrer [un engin de guerre], que li Turc ne l'arsisent [, Ch. d'Ant. Compl. 110]
  • XVe s.
    [L'aigle] D'autre aigle ne veult riens acquerre, Son nif ne son aire conquerre ; Il luy souffist qu'elle surmonte En son païs où elle terre [habite] [E. DESCH., Poésies mss. f° 317]

ÉTYMOLOGIE

  • Terre.

terrer

TERRER. v. tr. T. d'Agriculture et de jardinage. Entourer, garnir, couvrir de terre. Terrer un arbre, une vigne, un pied d'oeillet.

En termes d'Arts, Terrer une étoffe, La dégraisser en l'enduisant de terre à foulon. Terrer du sucre, Le blanchir en couvrant d'une terre grasse le fond des formes.

TERRER s'emploie aussi comme verbe intransitif et se dit des Animaux qui se logent, qui se cachent sous terre. Le lapin terre, et le lièvre ne terre pas.

SE TERRER signifie Se cacher sous terre, en parlant de Certains animaux, Ce lapin, ce renard s'est terré quand il s'est vu poursuivi.

En termes de Guerre, il signifie Se mettre à couvert du feu de l'ennemi par des travaux de terre. Les assiégeants s'étaient si bien terrés qu'ils étaient entièrement à couvert du feu de la place.

Il signifie encore figurément Se cacher, éviter de se montrer. On ne le voit plus nulle part depuis cette aventure : il se terre.

Synonymes et Contraires

terrer

verbe terrer
Couvrir de terre.

terrer (se)

verbe pronominal terrer (se)
Se mettre à l'abri d'un danger.
Traductions

terrer

earth, earth up, hill, hill up

terrer

aanaarden

terrer

rintanare