théorie

(Mot repris de théories)

1. théorie

n.f. [ du gr. theôria, action d'observer ]
1. Connaissance spéculative, idéale, indépendante des applications : Il y a loin de la théorie à la pratique spéculation
2. Ensemble de règles et de lois systématiquement organisées, qui servent de base à une science et donnent l'explication de nombreux phénomènes : La théorie de la gravitation, de la relativité.
3. Idées, explications d'allure plus ou moins scientifique : La théorie d'un gourou sur la création de l'humanité doctrine, thèse
En théorie,
en spéculant, de manière abstraite (par opp. à en pratique) ; en principe : En théorie, c'est possible.

2. théorie

n.f. [ du gr. theôria, procession ]
Litt. Long défilé de personnes, de véhicules : Une théorie de fidèles, de voitures cortège, file, procession

THÉORIE1

(té-o-rie) s. f.
Spéculation ; connaissance qui s'arrête à la simple spéculation, sans passes à la pratique. Cet homme a plus de théorie que de pratique.
Ceux que vous rendez innocents dans la théorie, sont perdus dans la pratique [devant les juges] [PASC., Prov. VI]
Je veux vous apprendre la jalousie, du moins par théorie [SÉV., 447]
Dans les arts soumis au calcul, la théorie devance et conduit la pratique ; dans les arts où président le génie et le goût, c'est au contraire la pratique qui précède la théorie : l'exemple donne la leçon [MARMONTEL, Œuv. t. IX, p. 430]
Rapport établi entre un fait général ou le moindre nombre de faits généraux possible, et tous les faits particuliers qui en dépendent. Théorie de l'électricité, de la chaleur, de la gravitation.
La vraie cause nous demeure voilée ; et toutes nos théories de causes ne sont jamais que des théories d'effets [BONNET, Œuv. t. X, p 383, dans POUGENS]
Trouverait-on dans l'histoire des sciences une grande théorie dont les premières idées, les détails et les preuves appartiennent à un seul homme ? [CONDORCET, Linné.]
La théorie est l'explication des phénomènes célestes par les lois du mouvement [BAILLY, Hist. astr. anc. p. 8]
On peut accroître la probabilité d'une théorie, soit en diminuant le nombre des hypothèses sur lesquelles on l'appuie, soit en augmentant le nombre des phénomènes qu'elle explique [LAPLACE, Exp. IV, 15]
En astronomie, théorie d'une planète, réunion de ses six éléments, le temps de sa révolution, l'angle que son orbite fait avec l'écliptique, les points du ciel auxquels répondent les intersections de ces deux plans, les points du ciel vers lesquels sont dirigées les extrémités de la ligne des absides, l'instant où la planète y a passé, et l'excentricité de son ellipse.
Théorie de la terre, synonyme de géologie.
Lorsque j'ai composé en 1774 le traité de la théorie de la terre [BUFF., Not just. Ép. nat. Œuv. t. XIII, p. 264]
Dans le langage ordinaire, toute notion générale, par comparaison avec une théorie scientifique.
Leur théorie [des dramaturges tirant leur pathétique des accidents de la vie commune] roule sur deux erreurs, l'une que tout ce qui intéresse est bon pour le théâtre ; l'autre, que tout ce qui ressemble à la nature est beau, et que l'imitation la plus fidèle est toujours la meilleure [MARMONTEL, Œuv. t. VII, p. 38]
Théories socialistes, humanitaires, opinions aventureuses qu'on se fait sur l'avenir des sociétés, de l'humanité.
Loin de vous, saintes théories, Codes promis à l'avenir, Ce rhéteur aux lèvres flétries [V. HUGO, Ray. et ombres, 1]
Terme d'art militaire. Principes de la manœuvre. Leçons de théorie. Faire la théorie, l'enseigner. Il se dit aussi des leçons de théorie. Il y a théorie tous les matins.Petit livre contenant la théorie.

ÉTYMOLOGIE

  • Θεωρία, de θεωρεῖν, de θεάω, considérer, et, suivant les uns, ὤρα, soin, et, suivant Lobeck, ωρος, qui n'est qu'une finale. Lobeck a raison ; comparez πληθ-ώρη.

THÉORIE2

(té-o-rie) s. f.
Terme d'antiquité grecque. Députation qu'on envoyait pour offrir, au nom d'une ville, des sacrifices à un dieu, ou lui demander un oracle. à Athènes il était défendu d'exécuter aucun condamné durant le voyage de la théorie.
Nous nous hâtâmes de sortir de ces lieux, et bientôt nous fûmes attirés par les sons mélodieux d'une lyre, et par des voix plus touchantes encore ; c'était la théorie ou députation que ceux de Delphes envoient de neuf en neuf ans à Tempé [BARTHÉLEMY, Anach. ch. 35]
Regardez sur les mers cette pompe fleurie ; C'est le vaisseau sacré, l'heureuse théorie [LAMART., Socrate.]

ÉTYMOLOGIE

  • Θεωρία, de θέωρος, voy. THÉORE.

théorie

THÉORIE. n. f. Système d'idées concernant tel ou tel problème particulier. Les théories modernes de l'hérédité. La théorie de la lumière. Des théories philosophiques, politiques.

Il désigne aussi les Principes, les règles, la connaissance purement rationnelle, par opposition à la Pratique. Ce que vous dites est beau dans la théorie, en théorie, mais ne réussit pas dans la pratique. La théorie en est belle, mais la pratique en est difficile. Réduire la théorie en pratique. La théorie de la musique, de la sculpture, de la peinture, etc. Il a plus de théorie que de pratique.

En termes d'Art militaire, il se dit des Principes de la manoeuvre. Leçons de théorie. Ce gradé sait, ne sait pas sa théorie.

Faire la théorie, L'enseigner.

THÉORIE se dit aussi des Divers recueils où sont exposés les règlements de l'armée, le service intérieur, le service en campagne, etc.

Il se dit encore des Cours de théorie. Il y a théorie tous les soirs.

En termes d'Antiquité grecque, il se dit d'une Procession, d'une députation solennelle et sacrée.

Il se dit, par extension, dans le langage courant, d'un Ensemble de personnes s'avançant en procession, en rangs. Une théorie de jeunes filles.

théorie


THÉORIE, s. f. THÉORIQUE, adj. THÉORIQUEMENT, adv. [Té-ori-e, rike, rikeman: 1re é fer. 4ee muet.] Théorie, conaissance, qui s'arrête à la simple spéculation sans pâsser à la pratique. On dit avec raison de beaucoup de gens qu'ils ont plus de théorie que de pratique; et de beaucoup de chôses, qu'elles sont belles en théorie, et dangereuses dans la pratique; que la théorie en est belle, mais que la pratique en est dificile. "Le Comte de Saxe joignait une théorie profonde à la pratique. Volt. "Réduire la théorie en pratique n'est pas toujours une chôse fort aisée. = Théorique, qui apartient à la théorie. "Ce que vous dites est pûrement théorique.= Théoriquement, d'une manière théorique. "Traiter une matière théoriquement.
   Rem. Le Traducteur du Voyage d'Anson, parle de la Morale théorique des Chinois. Ce mot est un anglicisme. = Théoricien est un mot de J. J. Rouss. "C'est au Musicien d'avoir du génie et du goût pour trouver les chôses d'effet.: C'est au Théoricien à en chercher les caûses et à dire pourquoi ce sont des chôses d'effet. — M. Linguet dit Théoriste: ni l'un ni l' autre de ces deux mots n'est encore admis par l'Usage: l'un des deux serait utile. Mon goût serait pour Théoricien. = Il est reçu. MARIN.

Synonymes et Contraires

théorie

nom féminin théorie
Littéraire. Long défilé.

théorie

nom féminin théorie
1.  Ensemble organisé d'idées.
2.  Connaissance spéculative.
Traductions

théorie

Theorietheorytheorie, leerמשנה (נ), תורה (נ), תיאוריה (נ), תֵּאוֹרְיָה, תּוֹרָהteoriatheorie, teorieteoriθεωρίαteorioteoría理論arsteoriateoriteoria, teoricaنَظَرِيَّةteoriateorija이론teoriteoriaтеорияทฤษฎีkuramlý thuyết理论Теория理論 (teɔʀi)
nom féminin
1. ensemble d'idées, de connaissances
en principe, de façon abstraite En théorie, cela aurait dû fonctionner.
2. ensemble de lois scientifiques la théorie de la relativité

théorie

[teɔʀi] nftheory
en théorie → in theory