tiercement

TIERCEMENT1

(tièr-se-man) s. m.
Ancien terme de pratique. Surenchère du tiers sur le prix d'une chose après adjudication. Terme d'eaux et forêts. Demi-tiercement, enchère sur le tiercement, qui augmente le prix de la moitié du tiers.
Dans les fermes du roi, la surenchère par laquelle on triplait le prix de l'adjudication
L'augmentation d'un tiers dans le prix des places d'un spectacle. Le tiercement des places.
Réunion qui se fit, sous la Convention, de deux bataillons de volontaires pour un bataillon de troupes de ligne ; ce qui forma les demi-brigades.
Terme rural. Se dit, en quelques cantons, pour assolement triennal.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Les fermiers sur qui l'on aura tiercé ou doublé, pourront croistre d'une enchere de la premiere assiette sur celui qui aura tiercé ou doublé, et semblablement l'un sur l'autre, dedans huit jours après le tiercement ou doublement [, Lettres patent. 21 janv. 1382]
  • XVIe s.
    Se mettent lesdits tiercement et doublement sur la premiere mise, c'est à dire que, si la premiere mise est de dix livres, le tiercement sera de cent sols, et le doublement de dix livres, et de plus plus et de moins moins [, Coust. gén. t. I, p. 888]

ÉTYMOLOGIE

  • Tiercer.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    1. TIERCEMENT. Ajoutez :
    Aujourd'hui, dans l'armée, classement des chefs de bataillon et des capitaines, d'après leur ancienneté pour le commandement des bataillons et des compagnies ; le plus ancien chef de bataillon commande le 1er bataillon, le plus ancien après lui commande le 2e, et ainsi de suite ; les adjudants-majors sont répartis dans les bataillons d'après leur rang d'ancienneté dans la fonction, le plus ancien au 1er bataillon, et ainsi de suite ; le classement des capitaines est opéré de façon à les répartir dans tous les bataillons selon leur ancienneté ; ainsi les quatre plus anciens capitaines commandent les premières compagnies des quatre bataillons ; les quatre plus anciens suivants les troisièmes compagnies, les quatre suivants les deuxièmes compagnies, et les quatre plus jeunes les quatrièmes compagnies. Le tiercement pour les chefs de bataillon, les adjudants-majors et les capitaines a lieu tous les trois ans ou toutes les fois que le ministre de la guerre l'ordonne ; chaque compagnie suit son capitaine, Règlement du 12 juin 1875 sur les manœuvres d'infanterie.
  • On dit faire le tiercement d'un régiment, ou faire tiercer un régiment.

TIERCEMENT2

(tièr-se-man) adv.
Terme vieilli. En troisième lieu.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Et tiercement est à regarder se il a coustume ferme et estable.... [ORESME, Éth. 41]
  • XVIe s.
    Tiercement et pour dernier argument.... [AMYOT, Arist. 1]

ÉTYMOLOGIE

  • Tierce, et le suffixe ment ; provenç. terzament ; ital. terzamente.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    2. TIERCEMENT, adv.
  • Ajoutez :
    Premièrement, j'aime fort à ne rien faire ; secondement, je n'ai que faire de me travailler pour... ; et tiercement, c'est une affaire où l'auteur ne peut gratifier personne [MALH., Lexique, éd. L. Lalanne]

tiercement

TIERCEMENT. s. m. T. de Pratique ancienne. Surenchère du tiers du prix principal pour lequel une adjudication avait été faite. Faire un tiercement. Les tiercements avaient lieu surtout en matière d'eaux et forêts.

Il se disait aussi, dans les Fermes du roi, de La surenchère par laquelle on triplait le prix de l'adjudication. Venir par tiercement.

tiercement

TIERCEMENT signifie encore, L'augmentation d'un tiers dans le prix des places d'un spectacle. Le tiercement des places.

tiercement

Tiercement, Tertio.

tiercement


TIERCEMENT, s. m. TIERCER, v. n. [Tiêr-ceman, : 1re ê ouv. 2e e muet au 1er, é fer. au 2d.] Ils expriment l'augmentation du tiers du prix aprês une adjudication faite. "Tiercer, ou faire un tiercement.