tin


Recherches associées à tin: TIM

tin

[ tɛ̃] n.m.
Chacune des pièces de bois qui soutiennent la quille d'un navire en construction ou en radoub.
Remarque: Ne pas confondre avec tain, teint ou thym.

TIN

(tin) s. m.
Terme de marine. Morceau de bois de peu de longueur, sorte de billot employé en le mettant à plat pour servir de support à une pièce de construction que l'on travaille, ou, spécialement, à la quille d'un navire en construction, afin de l'exhausser au-dessus de sa cale.
Après que le vaisseau est bâti ou radoubé, ils laissent entrer la marée qui l'enlève de dessus les tins et le met à flot [, Corresp. de Colbert, t. III, 2, p. 342]
Pièce de bois qui soutient les tonneaux dans une cave.

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. tignum, pièce de charpente, poutre, solive. à tig-num comparez le grec, charpentier.

tin

TIN. n. m. T. de Botanique. Voyez Laurier- tin à l'article LAURIER.

tin

TIN. n. m. T. de Marine. Billot de bois qui sert à supporter, à maintenir une pièce de bois pendant qu'on la travaille. Faire porter sur des tins la quille d'un bâtiment.
Traductions