tinette

tinette

n.f. [ du lat. tina, carafe ]
1. Anc. Récipient servant au transport des matières fécales, que l'on employait comme fosse d'aisances mobile.
2. Aux Antilles, pot de chambre.

TINETTE

(ti-nè-t') s. f.
Vaisseau de bois fait de douves, ordinairement plus large par en haut que par en bas, et qui sert au transport du beurre fondu.
Ne seront débités dans l'étendue de notre ferme des gabelles aucuns beurres, soit en pots, tinettes, barils, ou autres vaisseaux, dans lesquels il y ait aucun sel net et en nature [, Ordonn. mai 1680]
Espèce de tonneau qui sert aux vidanges.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il veit au milieu d'ung moult beau pré une tinette pleine d'eau chaude [, Perceforest, t. IV, f° 12]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. de tine ; wallon, tinulett

tinette

TINETTE. n. f. Récipient pour les ordures et les excréments.

tinette

Une Tinette, ou cuve à se baigner, Labrum.