tiquer

(Mot repris de tiquées)

tiquer

v.i. [ de tic ]
Fam. Marquer par un jeu de physionomie le mécontentement, le dépit, l'étonnement : Elle a tiqué quand je lui ai dit que je ne pourrai pas assister à la réunion. Il a tiqué sur le prix.

tiquer

(tike)
verbe intransitif
montrer son opposition, son mécontentement par un signe du visage Il a tiqué quand elle lui a appris qu'elle se mariait.

tiquer


Participe passé: tiqué
Gérondif: tiquant

Indicatif présent
je tique
tu tiques
il/elle tique
nous tiquons
vous tiquez
ils/elles tiquent
Passé simple
je tiquai
tu tiquas
il/elle tiqua
nous tiquâmes
vous tiquâtes
ils/elles tiquèrent
Imparfait
je tiquais
tu tiquais
il/elle tiquait
nous tiquions
vous tiquiez
ils/elles tiquaient
Futur
je tiquerai
tu tiqueras
il/elle tiquera
nous tiquerons
vous tiquerez
ils/elles tiqueront
Conditionnel présent
je tiquerais
tu tiquerais
il/elle tiquerait
nous tiquerions
vous tiqueriez
ils/elles tiqueraient
Subjonctif imparfait
je tiquasse
tu tiquasses
il/elle tiquât
nous tiquassions
vous tiquassiez
ils/elles tiquassent
Subjonctif présent
je tique
tu tiques
il/elle tique
nous tiquions
vous tiquiez
ils/elles tiquent
Impératif
tique (tu)
tiquons (nous)
tiquez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais tiqué
tu avais tiqué
il/elle avait tiqué
nous avions tiqué
vous aviez tiqué
ils/elles avaient tiqué
Futur antérieur
j'aurai tiqué
tu auras tiqué
il/elle aura tiqué
nous aurons tiqué
vous aurez tiqué
ils/elles auront tiqué
Passé composé
j'ai tiqué
tu as tiqué
il/elle a tiqué
nous avons tiqué
vous avez tiqué
ils/elles ont tiqué
Conditionnel passé
j'aurais tiqué
tu aurais tiqué
il/elle aurait tiqué
nous aurions tiqué
vous auriez tiqué
ils/elles auraient tiqué
Passé antérieur
j'eus tiqué
tu eus tiqué
il/elle eut tiqué
nous eûmes tiqué
vous eûtes tiqué
ils/elles eurent tiqué
Subjonctif passé
j'aie tiqué
tu aies tiqué
il/elle ait tiqué
nous ayons tiqué
vous ayez tiqué
ils/elles aient tiqué
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse tiqué
tu eusses tiqué
il/elle eût tiqué
nous eussions tiqué
vous eussiez tiqué
ils/elles eussent tiqué

TIQUER

(ti-ké) v. n.
Avoir un tic. On dit qu'un cheval tique, lorsqu'il contracte l'encolure et produit une éructation, soit qu'il appuie les mâchoires sur quelque corps à sa portée, soit que cet appui n'ait pas lieu. Il se conjugue avec l'auxiliaire avoir.

ÉTYMOLOGIE

  • Tic. Wallon, tikté.

tiquer

TIQUER. v. intr. Avoir un tic. Il se dit proprement des Chevaux qui ont l'habitude de mordre leur mangeoire. Ce cheval tique.

Il signifie aussi, dans le langage familier, Être arrêté par une difficulté, être heurté par une proposition, par une requête à laquelle on répugne. Ce mot l'a fait tiquer.

tiquer


TIQUER, v. n. [Tiké: 2eé fer.] Avoir le tic. "Ce cheval tique. Il ne se dit qu'au propre. Quelques-uns disent au figuré, être tiqué, frapé sur. "Il est tiqué là-dessus. Cette expression est tout au moins douteûse.

Synonymes et Contraires

tiquer

verbe tiquer
Traductions

tiquer

[tike] vi [personne] → to raise an eyebrow
faire tiquer qn → to make sb wonder
ne pas tiquer → not to bat an eyelid
Elle n'a pas tiqué → She didn't bat an eyelid.