tirailler

(Mot repris de tiraillèrent)

tirailler

[ tiraje] v.t.
1. Tirer fréquemment et par petits coups, dans diverses directions : Le chien tiraille sur sa laisse.
2. Solliciter de divers côtés d'une manière contradictoire : Elle est tiraillée entre son devoir et ses aspirations déchirer, écarteler
v.i.
Tirer des coups de feu fréquents et dans toutes les directions : Les voleurs tiraillent pour couvrir leur fuite.

tirailler

(tiʀaje)
verbe transitif
1. tirer qqn, qqch plusieurs fois dans différentes directions Il lui tiraille la jambe pour le faire tomber
2. figuré solliciter de façon fréquente et contradictoire Il est tiraillé entre la décision de partir et celle de rester auprès de ses enfants.

tirailler


Participe passé: tiraillé
Gérondif: tiraillant

Indicatif présent
je tiraille
tu tirailles
il/elle tiraille
nous tiraillons
vous tiraillez
ils/elles tiraillent
Passé simple
je tiraillai
tu tiraillas
il/elle tirailla
nous tiraillâmes
vous tiraillâtes
ils/elles tiraillèrent
Imparfait
je tiraillais
tu tiraillais
il/elle tiraillait
nous tiraillions
vous tirailliez
ils/elles tiraillaient
Futur
je tiraillerai
tu tirailleras
il/elle tiraillera
nous tiraillerons
vous tiraillerez
ils/elles tirailleront
Conditionnel présent
je tiraillerais
tu tiraillerais
il/elle tiraillerait
nous tiraillerions
vous tirailleriez
ils/elles tirailleraient
Subjonctif imparfait
je tiraillasse
tu tiraillasses
il/elle tiraillât
nous tiraillassions
vous tiraillassiez
ils/elles tiraillassent
Subjonctif présent
je tiraille
tu tirailles
il/elle tiraille
nous tiraillions
vous tirailliez
ils/elles tiraillent
Impératif
tiraille (tu)
tiraillons (nous)
tiraillez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais tiraillé
tu avais tiraillé
il/elle avait tiraillé
nous avions tiraillé
vous aviez tiraillé
ils/elles avaient tiraillé
Futur antérieur
j'aurai tiraillé
tu auras tiraillé
il/elle aura tiraillé
nous aurons tiraillé
vous aurez tiraillé
ils/elles auront tiraillé
Passé composé
j'ai tiraillé
tu as tiraillé
il/elle a tiraillé
nous avons tiraillé
vous avez tiraillé
ils/elles ont tiraillé
Conditionnel passé
j'aurais tiraillé
tu aurais tiraillé
il/elle aurait tiraillé
nous aurions tiraillé
vous auriez tiraillé
ils/elles auraient tiraillé
Passé antérieur
j'eus tiraillé
tu eus tiraillé
il/elle eut tiraillé
nous eûmes tiraillé
vous eûtes tiraillé
ils/elles eurent tiraillé
Subjonctif passé
j'aie tiraillé
tu aies tiraillé
il/elle ait tiraillé
nous ayons tiraillé
vous ayez tiraillé
ils/elles aient tiraillé
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse tiraillé
tu eusses tiraillé
il/elle eût tiraillé
nous eussions tiraillé
vous eussiez tiraillé
ils/elles eussent tiraillé

TIRAILLER

(ti-râ-llé, ll mouillées, et non ti-râ-yé) v. a.
Tirer une personne, une chose à diverses reprises, avec insistance, avec violence. Tirailler une étoffe pour l'allonger.
Elle prend messire Énéas, Et, le tiraillant par le bras, Le promène dedans la ville [SCARR., Virg. IV]
Est-ce, dis-je, un fort grand plaisir, Lorsque l'on dort du meilleur somme.... D'être tout à coup réveillé Et cruellement tiraillé Par un pauvre ami que harasse L'inquiet démon de la chasse ? [PERRAULT, Chasse, dans RICHELET]
Fig.
Il y avait à peine de l'étoffe pour deux chants ; l'auteur l'a tiraillée pour en fournir quatre [GRIMM, Corresp. t. II, p. 275]
Absolument et fig.
Faire des efforts pour Je ne vois goutte à ce qu'il me mande ; il me parle dans un pot cassé : je tiraille, je devine, je lis un mot pour un autre, et puis, quand le sens m'échappe, je me mets en colère, et je jette tout [SÉV., 5 juillet 1671]
Fig. S'efforcer d'attirer.
Ils [Mme de Grignan et l'évêque de Marseille] se tiraillent les consuls, à qui en aura le plus [SÉV., 23 nov. 1673]
Je ne sais pas encore où je me fixerai : chacun me tiraille de son côté [J. J. ROUSS., Corresp. du Peyrou, t. III. p. 119, dans POUGENS]
Multiplier les instances.
À quoi sert de le tirailler ainsi ? Je ne sais point tirailler ni violenter les gens [Mme D'ÉPINAY, Mém. t. II, p. 352, dans POUGENS]
Causer des embarras, des peines.
La pauvre Sanzei est tiraillée par de ridicules espérances que son mari n'est point mort [il n'avait pas reparu après une bataille] [SÉV., 6 sept. 1675]
Ce bon saint n'avait été ni enfermé dans une communauté, ni tiraillé par des courtisans [MAINTEN., Lett. à Mme de Glapion, 26 sept. t. III, p. 191, dans POUGENS.]
Une demi-douzaine d'affaires très désagréables me tiraillent de tous côtés [VOLT., Lett. Thibouville, 28 nov. 1776]
Du tumulte des sociétés naissent des multitudes de rapports nouveaux et souvent opposés, qui tiraillent en sens contraire ceux qui marchent avec ardeur dans la route sociale [J. J. ROUSS., 2e dial.]
V. n. Tirer d'une arme à feu souvent et ennuyeusement. Toute la journée il tiraille sous mes fenêtres. Activement.
Deux méchants pierriers qu'il tiraillait tout le jour [J. J. ROUSS., Ém. v.]
Terme de guerre. Engager un feu irrégulier et à volonté.
Le roi dit à son souper : Orange est pris ; Grignan avait sept cents gentilshommes avec lui : on a tiraillé du dedans ; et enfin on s'est rendu le troisième jour : je suis fort content de Grignan [SÉV., 173]
Le général Kellermann n'arriva que le 2 mai à Lugo, après avoir tiraillé sur toute la route avec les paysans de la contrée [THIERS, Hist. de l'Emp. XVIII]
Se tirailler, v. réfl. Se tirer les uns les autres à diverses reprises et avec violence. Les écoliers, en se tiraillant entre eux, déchirent souvent leurs habits.

ÉTYMOLOGIE

  • Tirer, avec le suffixe péjoratif aill.

tirailler

TIRAILLER. v. tr. Tirer une personne à diverses reprises, avec importunité ou avec violence. Il y a une heure qu'ils ne font que me tirailler.

Il se dit surtout au figuré, pour signifier Importuner, harceler. Des importuns sont venus me tirailler de tous les côtés.

TIRAILLER s'emploie aussi comme verbe intransitif et signifie Tirer d'une arme à feu à diverses reprises, sans ordre et souvent sans effet. Il y a longtemps qu'ils ne font que tirailler.

En termes de Guerre, il se dit de l'Action des soldats qui, dispersés en avant d'une colonne, commencent l'attaque par un feu irrégulier et à volonté. Dès la pointe du jour on commença à tirailler.

Synonymes et Contraires

tirailler

verbe tirailler
Solliciter de divers côtés.
Traductions

tirailler

[tiʀɑje]
vt
[+ vêtement] → to pull at, to tug at
[doutes] → to gnaw at
vi → to fire at random