torchère

(Mot repris de torchères)

torchère

n.f.
1. Grand candélabre montant du sol et portant des flambeaux.
2. Tuyauterie qui s'élève haut et à l'air libre et qui sert à brûler les résidus gazeux du pétrole.

TORCHÈRE

(tor-chè-r') s. f.
Vase de fer à jour, placé à l'extrémité d'un long manche, dans lequel on met des matières combustibles pour éclairer.
Partout se présentaient et des chaires légèrement suspendues, et des vases surmontés de flammes, et des balcons, et de hautes torchères, et des balustres en marbre, et des stalles sculptées [CHATEAUBR., Génie, IV, I, 2]
Candélabre qui porte des flambeaux, des girandoles, des bougies, et qui sert à éclairer un vestibule, un escalier, etc.
Sa maison était plutôt illuminée qu'éclairée ; car tous les appartements sont remplis de lustres, de torchères et de girandoles [GENLIS, Ad. et Th. t. II, p. 321, dans POUGENS]
Guéridon fort élevé sur lequel on met un flambeau avec des bougies dans les grandes maisons (RICHELET)

ÉTYMOLOGIE

  • Torche.

torchère

TORCHÈRE. n. f. Sorte de flambeau grossier, placé à l'extrémité d'un long manche et dans lequel on met des matières combustibles destinées à donner de la lumière.

Il se dit aussi de Certains candélabres qui portent des flambeaux, des girandoles, des bougies, et qui servent à éclairer une salle. Torchère de bronze. Il y a de belles torchères dans cette salle.

torchère


TORCHèRE, s. f. [2e è moy. 3e e muet.] Guéridon fort élevé sur lequel on met un flambeau, une girandole dans les salles des grandes Maisons.

Synonymes et Contraires

torchère

nom féminin torchère
Grand candélabre.
Traductions

torchère

耀斑

torchère

耀斑

torchère

[tɔʀʃɛʀ] nfflare