torquet

Recherches associées à torquet: tourniquet

TORQUET

(tor-kè) s. m.
Terme vieilli. Ce qui cache une embûche, une attaque.
Dès que cette, armée de la Moselle ne put plus donner de soupçons de torquets, l'électeur et Berwick laissèrent à du Bourg la garde des lignes de Haguenau [SAINT-SIMON, 201, 181]
Et cela avec une franchise de caractère peu commune et qui prête au torquet des courtisans envieux et malins [DIDER., Mém. Lettre 138, 15 juin 1774]
Donner un torquet, donner le torquet, tromper quelqu'un. Donner dans le torquet, donner dans le panneau.

ÉTYMOLOGIE

  • Dérivé de torche, dans le sens de chose tordue, enveloppée.

torquet

TORQUET. s. m. Il n'est usité que dans ces locutions populaires: Donner un torquet, donner le torquet, Tromper quelqu'un, lui dire une chose contraire à ce qu'on pense, pour lui donner le change. Donner dans le torquet, Donner dans le panneau, se laisser duper. Il est vieux.

torquèt


TORQUèT, s. m. TORQUETTE, s. f. [Torkè, kète: 2e è moy.] Le 1er n'est d'usage que dans cette expression proverbiale; doner du torquèt à; tromper. Trév. L'Acad. dit, doner un torquèt, ou le torquèt à, activement, et doner dans le torquèt, neutralement. = Le 2d se dit d'une certaine quantité de marée entortillée dans de la pâille: "Une torquette de poisson.