tortillé, ée

TORTILLÉ, ÉE

(tor-ti-llé, llée, ll mouillées) part. passé de tortiller
Tordu à plusieurs tours. Une corde tortillée.
Cependant elle met sur la table les draps, Qu'en bouchons tortillés elle avait sous les bras [RÉGNIER, Sat. X]
De plusieurs de ces cordons réunis et tortillés ensemble, on compose les plus grosses cordes [BRISSON, Traité de phys. t. I, p. 415]
Terme de blason. Qui porte le tortil.