touchau ou touchaud

TOUCHAU ou TOUCHAUD

(tou-chô) s. m.
Étoile d'or ou d'argent dont chaque branche est mélangée de cuivre à un titre différent ; on s'en sert pour reconnaître, par l'empreinte laissée sur la pierre de touche, le titre des métaux précieux.
Et quant aux menus ouvrages d'or qui ne pourront souffrir les essais à la coupelle, ils seront essayés aux touchaux [, Déclar. du roi, 23 nov. 1721]
On s'accoutume à juger habilement de ce premier essai à la touche ou à la pierre de touche, en commençant par s'exercer avec des alliages connus de toutes les proportions possibles, qu'on nomme touchaux [FOURCROY, Connaiss. chimiques, t. VI, p. 372]
La découverte des acides minéraux a rendu l'essai de l'or à la pierre de touche, appelé l'essai au touchau, plus concluant, quoiqu'il soit moins précis que l'essai à la coupelle [MONGEZ, Instit. Mém. Acad. inscrip. t. IX, p. 198]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Le suppliant ouvry l'uis de la chambre de nos monnoies et prist nos toucheaus et une touche.... bailla à un prestre nosdiz toucheaux d'or par lui pris [DU CANGE, touchus.]

ÉTYMOLOGIE

  • Toucher.