toucheur

TOUCHEUR

(tou-cheur) s. m.
Celui qui touche.
Particulièrement, toucheur, toucheuse, celui, celle qui prétend guérir par des attouchements.
C'est là qu'on voyait s'assembler de tous côtés un nombre incroyable de personnes pour lui demander [à un prétendu prophète irlandais, en 1664] le rétablissement de leur santé ; il ne faisait autre chose que les toucher.... c'est ce qui lui fit donner le nom de toucheur [, Vie de saint Évremond, dans ses Œuvres, t. I. p. CXII]
Toucheur de carreau, se dit, en Normandie, de gens à qui la superstition populaire attribue le pouvoir de guérir le carreau par des attouchements.
Toucheur, homme qui conduit les bœufs en troupe aux abattoirs.
Dans les houillères de la Loire, conducteur des chevaux dans les galeries souterraines. Ouvrier qui conduit le cheval employé à faire mouvoir les machines dans une ardoisière.
Appareil qui, dans une presse mécanique, distribue l'encre sur les caractères.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Toucheur d'asnes [COTGRAVE, ]

toucheur

TOUCHEUR. n. m. Celui qui conduit des bestiaux par troupe. Un toucheur de boeufs. Le toucheur menait les boeufs à l'abattoir.