tourier

(Mot repris de touriers)

tourier, ère

adj. et n.
Dans un couvent, se dit de celui ou de celle qui s'occupe des relations avec l'extérieur.

TOURIER

(tou-rié) s. m.
Se dit du portier des maisons religieuses, mais seulement dans la conversation ; le titre claustral est portier.

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il commanda à ung sien tourier que le chevalier fust mis en forte prison [, Perceforest, t. VI, f° 22]

ÉTYMOLOGIE

  • Tour 1 ; prov. torrer, gardien d'une tour.

tourier

Tourier, celuy qui garde la tour comme Concierge, Pyrgophylax, Turriarius, Turris praesidiarius miles.