tournebroche

tournebroche

n.m.
Appareil servant à faire tourner une broche à rôtir.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

tournebroche

(tuʀnəbʀɔʃ)
nom masculin
broche qui tourne pour faire cuire une viande four équipé d'un tournebroche
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

TOURNEBROCHE

(tour-ne-bro-ch') s. m.
Machine servant à faire tourner la broche. Tournebroche à poids. Tournebroche à sonnerie.
Je ne tiens qu'au refrain bachique Par le tournebroche annoncé [BÉRANG., Tournebr.]
Petit garçon qui tourne la broche.
Messieurs, chefs, sous-chefs, aides, marmitons, tournebroches et gâte-sauces, vous avez travaillé hier toute la journée [SCRIBE et MAZÈRES, Vatel, SC. IV]
Chien qu'on met dans une roue pour faire tourner la broche.
Il peupla tout de son engeance : Tournebroches par lui rendus communs en France, Y font un corps à part [LA FONT., Fabl. VIII, 24]
À peine eut-il parlé [le lièvre qui fait le brave] qu'il entendit un petit tournebroche d'un fermier voisin, qui glapissait dans les buissons [FÉN., t. XIX, p. 53]
Fig. et par dérision. Machine à vapeur de petits bâtiments de commerce.

ÉTYMOLOGIE

  • Tourner, broche
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

tournebroche

TOURNEBROCHE. n. m. Appareil servant à faire tourner la broche. Tournebroche à ressort. Tournebroche à poids.

Il se dit également des Petits garçons qui tournent la broche.

Il se disait aussi du Chien qu'on mettait dans une roue pour faire tourner la broche.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

tournebroche


TOURNEBROCHE, s. m. [2e et dern. e muet.] Il se dit et d'une machine servant à faire tourner la broche; et d'un chien qu'on met dans une roûe pour faire tourner la broche; et d'un petit garçon qui tourne la broche à la main.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Traductions

tournebroche

[tuʀnəbʀɔʃ] nmroasting spit
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005