tournement

(Mot repris de tournements)

TOURNEMENT

(tour-ne-man) s. m.
Mouvement de ce qui tourne. Tournement de tête, vertige.
Je ne vous cacherai point, monsieur, que j'ai été attaqué depuis près de quatre mois d'un tournement de tête qui ne m'a pas permis de m'appliquer à rien [BOILEAU, Lett. à Brossette, 24 nov. 1707]
S'accoutumer à voir sans crainte et sans tournement de tête les abîmes les plus profonds [DE SAUSSURE, Voy. Alpes, t. I, p. 366, dans POUGENS]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Premiers ils ont appris des cieux les tournements, Et, considerant tout, nous ont tout fait connaistre [AMAD. JAMYN, Poésies, p. 201, dans LACURNE]
    L'os du coulde est deputé pour faire l'extension et flexion, et le rayon aux mouvemens lateraux et tournemens [PARÉ, IV, 26]
    Tournement des yeux et perversion de toute la face [ID., VII, 9]

ÉTYMOLOGIE

  • Tourner.

tournement

Tournement, Versatio.

Tournement de la vessie, Conuersio vesicae.