tournette

(Mot repris de tournettes)

TOURNETTE

(tour-nè-t') s. f.
Dévidoir sur lequel les chandeliers dévident leurs cotons. Dévidoir qui tourne sur un pivot.
Une espèce d'écheveau où le moindre brin ne peut être cassé, rompu.... devrait se nouer, s'embarrasser encore plus souvent dans le lieu de sa formation, que mes soies sur ma tournette [DIDER., Mém. Rêve d'Alemb.]
Plateau tournant, sur lequel on pose un vase que l'on peint.
Cage tournante pour les écureuils.
Jeux de tournettes, jeux où l'on fait tourner une aiguille, et où l'on gagne ce qui est indiqué par le chiffre où l'aiguille s'arrête.
Instrument coupant à l'usage des vitriers, des relieurs, etc.
Petites pièces en verre, rondes ou ovales.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Tournette [devidoir] [DU CANGE, tornum.]

ÉTYMOLOGIE

  • Dimin. tiré de tourner.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • TOURNETTE (tour-nè-t'), s. f. Synonyme de bobine.
    Nous employons au bobinage du fil, pour dix tournettes ou bobines, une femme gagnant de 4 fr. 20 à 4 fr. 50 par jour [, Enquête, Traité de comm. avec l'Anglet. t. V, p. 315]
Traductions

tournette

Haspel