tournevirer

(Mot repris de tournevirait)

TOURNEVIRER

(tour-ne-vi-ré) v. a.
Faire mouvoir à sa fantaisie.
Il faut qu'elle soit Parisienne ; car elle entend bien à tournevirer un homme, [, Théâtre Italien, dans LEROUX, Dict. comique]
Prendre les souterrains, tournevirer Nérine [DUFRESNY, Réconcil. norm. I, 9]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ils sçavent les passages de l'Escriture pour accommoder à leurs propos, et les tournevirer aux occasions comme ils en auront besoin [, Sat. Mén. p. 75]
    Les moindres choses tournevirent nostre jugement [MONT., II, 322]

ÉTYMOLOGIE

  • Tourner, et virer.