trébucher

(Mot repris de trébuchassent)

trébucher

v.i. [ de l'anc. fr. tres, au-delà, et buc, tronc [du corps] ]
1. Perdre l'équilibre en butant sur qqch : Trébucher contre la bordure d'un trottoir buter
2. Être arrêté par une difficulté : Il est si intimidé qu'il trébuche sur chaque mot de son discours achopper, buter

TRÉBUCHER

(tré-bu-ché) v. n.
Ne pas garder l'équilibre en marchant.
J'y passe en trébuchant [sur la planche d'un ruisseau] [BOILEAU, Sat. VI]
Fig.
Faire des faux pas dans la conduite. Dont la beauté fit trébucher Rustic... [LA FONT., Diable]
Et qui, voyant un fat s'applaudir d'un ouvrage Où la droite raison trébuche à chaque page, Ne s'écrie aussitôt : l'impertinent auteur ! [BOILEAU, Sat. IX]
Trébucher dans une affaire, y faire une fausse démarche.
Tomber.
Puisses-tu voir sous le bras de ton fils Trébucher les murs de Memphis ! [MALH., III, 4]
Il frissonne, il chancelle, il trébuche, il expire [CORN., Attila, 7, 6]
Cette personne enfin sur l'herbe tendre Est trébuchée [LA FONT., Serv.]
L'affreux Tiphée avec sa vaine rage Trébuche enfin dans des gouffres sans fonds [QUIN., Proserp. II, 6]
Fig.
Je flattais ta manie, afin de t'arracher du honteux précipice où tu vas trébucher [CORN., Poly. v, 2]
Fig. Trébucher du faîte des grandeurs.
Et du rang éminent dont il faut trébucher [ROTR., Bélis. V, 5]
Fig. Il se dit de tout ce qui s'écroule, s'affaisse.
Ce n'est pas tout d'un coup que tant d'orgueil trébuche [CORN., Rodog. IV, 5]
Et je sens qu'à vos yeux mon courroux chancelant Trébuche, perd sa force, et meurt en vous parlant [ID., Sertor. III, 4]
En parlant du poids, emporter par sa pesanteur la chose qui contre-pèse. Cette pièce d'or trébuche, ne trébuche pas. Fig.
Ou si d'un dieu qui dort l'aveugle nonchalance Laisse au gré du destin trébucher sa balance [LAMART., Méd. I, 20]
V. a. Faire passer par le trébuchet une pièce de monnaie.
Les changeurs prennent toutes les pièces une à une, ils les trébuchent, et ils font fondre toutes celles qui sont lourdes [DE WARU, Enquête sur la Banque, 1867, p. 182]

PROVERBE

    Qui trébuche et ne tombe point, avance son chemin.

REMARQUE

  • Quand on veut marquer l'action, trébucher se construit avec avoir : Il a trébuché contre une pierre. Mais, quand il exprime l'état de chute, il se construit avec être : Cette personne est trébuchée sur l'herbe.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Cheent li rei, à tere trabecherent [, Ch. de Rol. p. 109, éd. FR. MICHEL, 1869]
  • XIIe s.
    Les autres devriez mener e aveier, E vus les faites tuz chaïr e trebuchier [, Th. le mart. 28]
    Mon frere vi ocire et detranchier, Et mon neveu morir et trebuchier [, Raoul de C. 57]
  • XIIIe s.
    Tant ot humé tant con li plot, Si tresbucha tot jus le pot, Et espandi le let trestot [, Ren. 2786]
    Car por ce sunt [les grands] en haut levés, Que l'en les puist après veoir De plus haut trebuchier et choir [, la Rose, 6394]
  • XIVe s.
    Que nul changeur ne autre personne ne soit si hardi qu'il trebuche nulles monnoies qui aient cours, quelles que elles soient [, Ordonn. 29 sept. 1329]
    Manlius ferit un Gaule qui jà estoit monté auci comme au plus hault, et le fist trebuncher, et li cheant fist trebuncher les autres [BERCHEURE, f° 114]
  • XVe s.
    Icelui Lucifer et les autres de sa bande furent chassés hors de paradis par force, et trebuchés en enfer [MONSTRELET, I, 39]
  • XVIe s.
    Il avoit eu de Dieu une droiture naturelle, et par sa folie il est tresbuché en vanité [CALV., Inst. 178]
    Encore que la terre tremblast et que les montagnes trebuchassent au profond de la mer [ID., ib. 453]
    Et falloit bien peu poulser à la roue pour faire trebucher le tyran en totale ruine [AMYOT, Pélop. 53]
    Quand ils auront commis quelque faulte, et seront tresbuchez [ID., De la mauv. honte, 25]
    Les petardiers firent trebucher pont-levis et portes [D'AUB., Hist. III, 389]
    Ayant eschappé tant d'occasions de mourir où nous voyons tresbuscher le monde [MONT., I, 407]
    C'est tout un de choir et de trebucher [COTGRAVE, ]

ÉTYMOLOGIE

  • Norm. trabuquer ; wallon, trebouchî ; provenç. trabucar, trasbuchar, trebucar ; espagn. et portug. trabucar ; ital. traboccare. Trébucher est formé de tra, et de l'anc. franç. buc, tronc humain, torse, qui est l'anc. haut-allem. buh, tronc du corps ; de sorte que trébucher est faire dévier le corps de sa direction naturelle. L'italien traboccare vient de bocca, bouche, comme tracollare, renverser, vient de collo. Dans trebuncher, il y a un comme dans tribunculus, trébuchet, DU CANGE., Mais trabecher de la Ch. de Rol. reste inexpliqué.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TRÉBUCHER. Ajoutez :
    Il se dit activement aussi de la balance qui exécute l'opération du trébuchage.
    Elles [les balances automatiques] trébuchent et éliminent toutes les pièces en deçà ou au delà d'une tolérance de 1/100e de grain, soit de 15 milligrammes [, Journ. offic. 26 août 1872, p. 5707, 3e col.]

    ÉTYMOLOGIE

    • Ajoutez : Provenç. abocar, verser, renverser, NOULET, sur le Glossaire de Guillaume de la Barre, roman d'aventure, p. 13. Cela appuierait fortement la dérivation de bouche : ital. traboccare, jeter sur la bouche, comme on a dit adenter, pour jeter sur les dents, jeter à terre.

trébucher

TRÉBUCHER. v. intr. Faire un faux pas. Il ne peut faire un pas sans trébucher. Une pierre le fit trébucher.

Fig., Trébucher dans une affaire, Broncher, faire un faux pas dans une affaire.

Prov., Qui trébuche et ne tombe point, avance son chemin, Les faux pas importent peu, pourvu qu'on arrive au but.

TRÉBUCHER signifie encore Tomber. Le pont s'affaissa sous leur poids, et ils trébuchèrent dans la rivière. Ce sens est vieux. On a dit de même, figurément : Trébucher du faîte des grandeurs.

En termes de Poids et mesures, il se dit d'une Chose qui emporte par sa pesanteur celle contre laquelle elle est pesée. Une pièce qui trébuche, Qui fait pencher la balance.

trebucher

Trebucher, Incurrere, Offendere, Offensare.

Faire trebucher, Agere praecipitem, Deturbare.

Trebuchant, Offendens, Offensans.

Synonymes et Contraires

trébucher

verbe intransitif trébucher
Perdre l'équilibre.

trébucher

verbe transitif indirect trébucher
Être arrêté par une difficulté.
achopper sur, buter sur, hésiter, se heurter à -littéraire: chopper contre.
Traductions

trébucher

stumble, tripstruikelen, strompelen, doorslaan [weegschaal], haperen, op een goudschaal wegen, struikelen (over)כשל (פ'), מעד (פ'), נתקל (נפעל), כָּשַׁל, מָעַדtropezarstolperninciampare, incespicareيَتَعَثَّرُ, يُعَثِّرُzakopnoutsnubleπαραπατώ, σκουντουφλώkompastuaspotaknuti seつまずく걸려 넘어지다, 걸려 넘어질 뻔하다snuble, utløsepotknąć siętropeçarпутешествовать, спотыкатьсяsnubblaสะดุดayağı takılmak, tökezlemekvấp绊倒, 蹒跚 (tʀebyʃe)
verbe intransitif
perdre l'équilibre en heurtant qqch trébucher sur une pierre

trébucher

[tʀebyʃe] vi → to stumble, to trip
trébucher sur → to stumble over, to trip over