trébuchet

trébuchet

n.m.
1. Piège pour les petits oiseaux.
2. Anc. Petite balance de précision pour les pesées délicates.

TRÉBUCHET

(tré-bu-chè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des tré-bu-chè-z ingénieux ; trébuchets rime avec traits, succès, paix, etc.) s. m.
Dans le moyen âge, machine de guerre qui lançait des pierres, et qui servait à faire trébucher les murailles.
Piége à prendre les petits oiseaux, qui consiste en une cage dont la partie supérieure, couverte de grains, fait bascule, trébuche quand l'oiseau vient s'y poser, et l'enferme. Cet oiseau a donné dans le trébuchet. Fig.
Votre maîtresse, en ses nobles projets, Peut à d'autres oiseaux tendre ses trébuchets [REGNARD, Ménechm. II, 3]
Fig. Prendre quelqu'un au trébuchet, l'amener par adresse à faire une chose qui lui est désavantageuse ou désagréable.
Plus fins que vous sont pris au trébuchet [J. B. ROUSS., Allég. I, 2]
Il nous servait de protecteur et d'avocat, quand il nous arrivait d'être pris au trébuchet [LESAGE, Guzm. d'Alfar. IV, 9]
Se dit aussi pour traquenard. Trébuchet à prendre des quadrupèdes.
Maraudeurs obstinés, faméliques rongeurs, En vain s'arment contre eux les trébuchets vengeurs [DELILLE, Trois règ. VIII]
Petite balance pour peser des monnaies ou des objets de peu de poids, ainsi nommée parce que l'un des plateaux trébuche.
Par différents moyens, tels que la pierre de touche et le trébuchet, on examine si elles [des monnaies] ne sont pas altérées, tant pour le titre que pour le poids [BARTHÉLEMY, Anach. ch 55]

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Mistrent la main à assieger le chastel et faire engins, et firent un grand trebuchet qui gettoit le pesant d'un quintax [DU CANGE, trebuchetum.]
    D'un trebukiet fit trebukier Mult grant partie de lor murs [ID., ib.]
    Et sont en une vigne entré Où un vilein avoit planté Un pochon comme trebuchet [, Ren. 23169]
  • XIVe s.
    Dresse ton trebuchet, qui soit clos de bois par derriere, en telle maniere que le chevreul qui venra pour mengier voise [aille] par l'entrée du trebuchet [, Modus, f° LXX]
    Prendre la pertrix au trebusquet [, ib. f° CXVIII, verso]
  • XVe s.
    Icelluy Simon fist le trebuchet de son pié parmi les jambes de Jehannet, dont icellui feust chu à terre [DU CANGE, trebuchare.]
    Or es tu prins au trebuchet [E. DESCH., Poésies mss. f° 451]
  • XVIe s.
    Portant avec nous un trebuchet, et nous pesissions nos escus [DESPER., Contes, CIV]
    Il ne profite point au lecteur, de voir le visage et les lineamens de celui qui l'enseigne ; mais bien ceux de l'ame, pour recevoir les jugements des choses avec le trebuchet en la main [D'AUB., Hist. préf. 6]

ÉTYMOLOGIE

  • Voy. TRÉBUCHER ; bourguig. traibuchô ; provenç. trabuquet ; espagn. trabuquete ; ital. trabocchetto. Trébuchet est un diminutif de l'anc. mot trabuc, machine de guerre pour renverser.

trébuchet

TRÉBUCHET. n. m. Piège en forme de cage, dont on se sert pour attraper des oiseaux. Cet oiseau a donné dans le trébuchet, a été pris au trébuchet.

Fig., Prendre quelqu'un au trébuchet, L'amener par adresse à faire une chose qui lui est désavantageuse, qui est contraire à ce qu'il avait résolu.

TRÉBUCHET désigne aussi une Petite balance pour peser des monnaies ou autres objets d'un poids léger. Peser des espèces au trébuchet. Ce trébuchet n'est pas juste.

trebuchet

Un trebuchet à prendre oiseaux, Decipulum.

¶ Un trebuchet à peser or, ou argent, Trutina, Libella.

Les bassins d'un trebuchet, Lances.

Le trou où tient la chasse du trebuchet, Agina aginae.

Traductions

trébuchet

מאזני דיוק (ז״ר)

trébuchet

trabuquet

trébuchet

blide

trébuchet

Trebuchet

trébuchet

trebuchet

trébuchet

slingerarm

trébuchet

trebusz

trébuchet

blida

trébuchet

fundíbulo

trébuchet

trabocco