trépan

trépan

n.m. [ du gr. trupanon, tarière ]
1. Instrument chirurgical avec lequel on perce les os, la boîte crânienne.
2. Outil servant au forage.

TRÉPAN

(tré-pan) s. m.
Instrument de chirurgie en forme de vilebrequin, avec lequel on perce les os, surtout ceux du crâne, pour remplir diverses indications thérapeutiques, et le plus ordinairement pour donner issue à un épanchement, ou pour relever des pièces d'os enfoncées. Trépan à couronne, celui qui représente la forme d'une scie circulaire, d'une couronne, à forme conique ou cylindrique, dont l'extérieur offre de petits tranchants obliques et terminés par une petite dent. Trépan perforatif, trépan composé d'une lame d'acier pyramidale, qui se termine par une pointe quadrangulaire, tranchante sur les côtés ; les tranchants sont fournis par deux biseaux tournés de droite à gauche. Trépan exfoliatif, trépan présentant une lame dont le bord inférieur est tranchant, et a dans son milieu une pointe saillante, qui le partage en deux moitiés taillées en sens inverse l'une de l'autre. Trépan se dit quelquefois pour trépanation.
Plusieurs coups reçus à la tête lui avaient fait essuyer [au fils de la princesse d'Harcourt] trois ou quatre trépans [SAINT-SIMON, 146, 133]
Trépan de sonde, instrument qui s'ajuste à la dernière allonge d'une sonde et qui agit par percussion. Sorte de tarière avec laquelle on perce des trous dans les pierres tendres. Outil pour percer ou creuser le marbre, les pierres ou le bois. Espèce de foret pour percer le ciel d'une galerie, lorsque l'air n'y circule pas assez pour qu'on y puisse tenir une chandelle allumée. Terme de puits artésiens. Outil destiné à tailler et à percer le roc. Terme de serrurier. Machine qui sert à faire tourner un foret tenu verticalement.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    De peur qu'il n'applique son trepan sur les commissures [PARÉ, III, 3]
    L'os tendre et delié sera plustost coupé par la trepane que celuy qui est dur et espais [ID., III, 4]

ÉTYMOLOGIE

  • Ital. trepano, trapano .

trépan

TRÉPAN. n. m. T. de Chirurgie. Instrument en forme de vilebrequin, avec lequel on perce les os, et spécialement ceux du crâne. Opérer avec le trépan.

Il désigne, par extension, l'Opération qui se fait avec cet instrument. Ce blessé est trop faible, il ne pourra jamais souffrir, supporter le trépan.

En termes de Sculpture, il désigne un Outil muni d'une mèche, comme le vilebrequin, pour percer la pierre, le marbre, le bois.

En termes d'Arts, il se dit d'un Instrument qui sert à percer, à désagréger les roches dans les sondages, les forages.

trepan

Trepan de chirurgien trupanon, Trypanum, huius trypani, Terebrum, Modiolus trupaô, terebro, perforo, pertundo.

trépan


TRÉPAN, s. m. TRÉPANER, v. act. [1re é fer. 3e é aussi fer. dans le 2d.] Le trépan est un instrument de Chirurgie, avec lequel on cerne en rond, et on enlève un morceau de crâne. = On le dit aussi de l'action de trépaner, et de l'opération qui se fait avec le trépan. = Trépaner, faire l'opération du trépan. "On l'a trépané: il falut le trépaner.

Traductions

trépan

מקדחת רופא (נ)

trépan

drill