trépied

(Mot repris de trépieds)

trépied

n.m. [ du lat. tripes, à trois pieds ]
Support ou siège à trois pieds : Un séchoir sur trépied.

TRÉPIED

(tré-pié ; le d ne se prononce jamais ; au pluriel, l's se lie : des tré-pié-z en fer) s. m.
Ustensile de cuisine à trois pieds. Se dit, en général, de tout meuble à trois pieds. Lavabo, guéridon en trépied.
Je trouve Vulcain un divin forgeron, quand il fait des trépieds d'or qui vont tout seuls au conseil des dieux [VOLT., Dial. 15]
Terme d'antiquité. Vase à trois pieds ; cassolette portée sur trois pieds.
Ce trépied, garni d'or soutenu par un dragon d'airain, fut offert par les Grecs, après la bataille de Platée [BARTHÉLEMY, Anach. ch. 22]
Le trépied de Delphes, le trépied d'Apollon, espèce de siége sur lequel la prêtresse rendait ses oracles.
[Dans les oracles] les vieux trépieds étaient en possession de l'avenir depuis un temps immémorial ; et la parole d'un dieu expérimenté était bien plus sûre que celle de ces dieux qui n'avaient encore nulle expérience [FONTEN., Oracles, I, 11]
La pythie, avant que de monter sur le trépied, s'y disposait par de longs préparatifs, des sacrifices, des purifications, un jeûne de trois jours et beaucoup d'autres cérémonies [ROLLIN, Hist. anc. Œuv. t. v, p. 37, dans POUGENS]
Le destructeur des oracles [Fontenelle], celui qui a renversé le trépied des sibylles [STAAL, Mém. t. I, p. 250]
Fig. Être sur le trépied, parler avec enthousiasme.
Puisque, de ce moment, vous m'érigez en oracle, me voilà sur mon trépied [P. L. COUR., Lett. II, 242]
Terme d'anatomie. Trépied coeliaque, nom donné à la terminaison de l'artère ou tronc coeliaque ou opisthogastrique, qui se partage en trois branches, à la fois ou à peu près, la coronaire stomachique, l'hépatique et la splénique. Trépied vital, ensemble des trois fonctions essentielles de la vie, la respiration, la circulation et l'innervation.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Or faut paeles et trepiez, Hanap de madre et henapier [, Choses qui faillent en ménage]
  • XVe s.
    Un treppié, deux tenailles de fer [, Bullet. du biblioph. mai 1863, p. 233]
  • XVIe s.
    Tu peux accommeder ton chaudron ou jatte, sus un trepié [PARÉ, XXVI, 2]
    Mettant les paniers sur des tripiers, et au dessus d'iceux, du charbon allumé [O. DE SERRES, 870]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. trepei ; wallon, trepî ; du lat. tripes, de tres, trois, et pes, pied.

trépied

TRÉPIED. n. m. Ustensile de cuisine à trois pieds, qui sert de support à un chaudron, à une marmite sur le feu.

En termes d'Antiquité, il désigne un Support à trois pieds.

Le trépied de Delphes, le trépied d'Apollon, Sorte de siège à trois pieds, sur lequel la prêtresse de Delphes s'asseyait pour rendre des oracles.

trepied

Un Trepied, Tripus, huius tripodis.

trépied


TRÉPIED, s. m. [Tré-pié: 2 é fermés.] Ustensille de cuisine, qui a trois pieds, d'où lui vient son nom. = Parmi les anciens Païens, siège à trois pieds, sur lequel la Prêtresse de Delphes rendait ses oracles.

Traductions

trépied

tripod

trépied

אריסקל (ז), חצובה (נ), תלת-רגל (ז), חֲצוּבָה, תְּלַת-רֶגֶל

trépied

driepoot

trépied

trípode

trépied

Stativ

trépied

Штатив

trépied

tripé

trépied

Триножник

trépied

三脚架

trépied

三腳架

trépied

Stativ

trépied

Stativ

trépied

三脚

trépied

삼각대

trépied

Stativ

trépied

[tʀepje] nm
[appareil] → tripod
(= meuble) → trivet