trésor


Recherches associées à trésor: trésor public

trésor

n.m. [ lat. thesaurus, du gr. ]
1. Amas d'or, d'argent, de choses précieuses mis en réserve : Cette famille a amassé un trésor au fil des siècles richesse
2. Ensemble de biens, d'œuvres, de produits considérés comme des richesses : Les trésors du musée municipal. Préservons les trésors de la mer.
3. Objet précieux, caché ou enfoui, découvert par hasard : Des chercheurs de trésors.
4. (Avec une majuscule et précédé de l'art. déf.) Ensemble des services financiers de l'État (on dit aussi le Trésor public).
5. Personne ou chose extrêmement utile, précieuse : Cette employée est un trésor. La liberté est un trésor.
Un trésor de,
une abondance précieuse de : Il vous faudra un trésor de patience, d'indulgence.

TRÉSOR

(tré-zor) s. m.
Amas d'or, d'argent ou d'autres objets précieux.
Un passant lui demande [à un enfouisseur] à quel sujet ses cris. - C'est mon trésor que l'on m'a pris [LA FONT., Fabl. IV, 20]
On est venu lui dire.... Que les ouvriers qui sont après son édifice, Parmi les fondements qu'ils en jettent encor, Avaient fait par hasard rencontre d'un trésor [MOL., l'Ét. II, 1]
La vieillesse chagrine incessamment amasse, Garde, non pas pour soi, les trésors qu'elle entasse [BOILEAU, Art p. III]
Qu'en un lieu que vous seul connaissez, Vous cachez des trésors par David amassés [RAC., Ath. I, 1]
Il [Caligula] consuma dans un an les trésors que Tibère avait amassés ; et ces trésors montaient à deux milliards sept cents millions de sesterces (585 millions de notre monnaie) [PASTORET, Instit. Mém. inscript. et belles-lettres. t. VII, p. 140]
Au sens juridique Le trésor est toute chose cachée ou enfouie, sur laquelle personne ne peut justifier sa propriété, et qui est découverte par le pur effet du hasard [, Code civ. art. 716]
Droit de trésor, droit sur un trésor trouvé.
Lieu où le trésor est enfermé. Il a toujours sur lui la clef de son trésor.
La forteresse, que défendait la triple enceinte, renfermait des palais somptueux pour loger le roi et les chefs des armées, et des trésors artistement construits pour contenir de grandes richesses [MONGEZ, Mém. hist. et beaux-arts, t. v, p. 221]
Fig.
Sa poche [du joueur] est un trésor ; Sous ses heureuses mains le cuivre devient or [REGNARD, le Joueur, III, 6]
Dans les églises, lieu où l'on garde les reliques et les ornements. Il se dit aussi de ces reliques mêmes et de ces ornements.
Autrefois, lieu où l'on gardait les archives, les titres, les papiers d'une seigneurie, d'une communauté. Le trésor des chartes de telle abbaye, de telle seigneurie.
Trésor public, trésor de l'État, les revenus de l'État. La guerre appauvrit le trésor public.
Autrefois le bien des particuliers faisait le trésor public ; mais pour lors [dans une démocratie dégénérée] le trésor public devint le patrimoine des particuliers [MONTESQ., Esp. III, 3]
L'empereur écrivit que la conquête de Smolensk le rendait maître des salines russes, et que son ministre du trésor pouvait compter sur vingt-quatre millions de plus [SÉGUR, Hist. de Nap. VI, 5]
Anciennement, chambre du trésor, juridiction qui était établie à Paris pour juger des affaires du domaine du roi.
Absolument. Le Trésor, le lieu où les revenus de l'État sont déposés et administrés (avec un T majuscule). Aller au Trésor. Un employé du Trésor.
Au plur. Grandes richesses.
En assouvissant nos vengeances et nos secrètes jalousies, en accumulant dans nos coffres des trésors d'iniquité, sans jamais vouloir séparer le bien d'autrui d'avec le nôtre [BOSSUET, Mar.-Thér.]
Des biens des nations ravisseurs altérés, Le bruit de nos trésors les a tous attirés [les Romains] [RAC., Mithr. III, 1]
Par extension, somme d'argent considérable. Il a dépensé des trésors pour cette affaire.
Fig. Tout ce qui est d'une grande utilité, d'une excellence singulière, d'une grande beauté.
Il y a des trésors en votre personne dont je saurai jouir en dépit de la mauvaise fortune, et avec lesquels je ne saurais jamais être pauvre ni triste [VOIT., Lett. 35]
Et songez toutes deux que vous êtes Romaines.... Un si glorieux titre est un digne trésor [CORN., Hor. III, 5]
Le père fut sage De leur montrer avant sa mort Que le travail est un trésor [LA FONT., Fabl. v, 9]
Les longues expériences de M. le Tellier étaient pour l'État un trésor inépuisable de sages conseils [BOSSUET, le Tellier.]
La liberté leur était un trésor qu'ils [les Romains] préféraient à toutes les richesses de l'univers [ID., Hist. III, 6]
Rare et fameux esprit.... Pour qui tient Apollon tous ses trésors ouverts [BOILEAU, Sat. II]
Le trésor de l'honneur suppléait aux autres trésors [MONTESQ., Esp. v, 18]
La modération est le trésor du sage [VOLT., Disc. 4]
Et l'on dirait de nous dans toute l'Europe : en France, sous le prétexte de la sûreté publique, on prive [en ouvrant les lettres] les citoyens de tout droit de propriété sur les lettres qui sont les productions du cœur et le trésor de la confiance [MIRABEAU, Collection, t. I, p. 455]
Quel art bâtit leurs murs [des abeilles], quel travail peut suffire à ces trésors de miel, à ces amas de cire ? [DELILLE, Trois règnes, VII]
Le christianisme, considéré lui-même comme passion, fournit des trésors immenses au poëte [CHATEAUBR., Génie, II, III, 8]
Ce livre est un trésor de doctrine, un trésor de recherches, il renferme beaucoup de science, d'érudition, de recherches.
Son livre est d'agréments un fertile trésor [BOILEAU, Art p. III]
Poétiquement. Les trésors de la terre, ses productions. Les trésors de Cérès, les moissons, le blé. La fourmi.
.. Grossit ses magasins des trésors de Cérès [BOILEAU, Sat. VIII]
Les trésors de Bacchus, les raisins, le vin. Les trésors de Flore, les trésors du printemps, les fleurs. Les trésors de l'automne, les fruits, les vendanges.
10° Titre donné à de grands recueils d'érudition ou autres. Le Trésor de la langue grecque. M. Farrenc publie une collection appelée le Trésor des pianistes.
Le Trésor latin de Robert Estienne, et, à son défaut, le Dictionnaire de Charles Estienne qui est l'abrégé du Trésor, et dont un habile maître ne peut se passer [ROLLIN, Traité des Ét. I, 3]
11° Il se dit de personnes regardées comme particulièrement précieuses. Un ami véritable est un trésor.
S'il [Attale] est si bien instruit dans l'art de commander, C'est un rare trésor qu'elle [Rome] devrait garder [CORN., Nic. II, 3]
C'est un trésor d'honneur que j'ai dans ma maison [MOL., Éc. des mar. II, 6]
L'empereur reçut Arsène comme un trésor que le ciel même lui envoyait [FLÉCH., Hist. de Théodose, III, 16]
Ce que vous prenez pour une plainte est une admiration : cette fille est un trésor [MAINTENON, Proverb. p. 7]
Quel climat renfermait un si rare trésor [Esther] ? [RAC., Esth. III, 4]
Faisons de ce trésor [Joas] Jéhu dépositaire [ID., Ath. III, 6]
Vous avez raison, Télémaque, Antiope est un trésor digne d'être recherché dans les terres les plus éloignées [FÉN., Tél. XXII]
Ajoutez à cela le charme de la vie, Une femme : la mienne est un petit trésor [COLLIN D'HARLEVILLE, Vieux célib. II, 2]
Par ironie.
Votre frère est un trésor de folie qui tient bien sa place ici [SÉV., 58]
12° Tout objet pour lequel on a un grand attachement. Cet enfant est mon trésor. L'Evangile dit : là où est votre trésor, là est votre cœur.
Quel est cet autre enfant si cher à votre amour ? Ce grand attachement me surprend à mon tour ; Est-ce un trésor pour vous si précieux, si rare ? [RAC., Athal. III, 4]
Elliptiquement.
Adieu ! trésor [à sa femme] ; embrasse le cher Paul [P. L. COUR., Lett. II, 172]
13° Attraits, charmes d'une femme.
Ces trésors dont le ciel voulut vous embellir, Les avez-vous reçus pour les ensevelir ? [RAC., Brit. II, 3]
L'épouse veut encor Fuir l'époux qui l'embrasse ; Mais sur plus d'un trésor Le fripon fait main basse [BÉRANG., Soir des noces.]
14° Dans l'Écriture, assemblage de diverses choses bonnes ou mauvaises, soit physiques, soit morales. Dieu tire de ses trésors les vents, la pluie.
C'est là le trésor de colère que vous amassez pour les derniers jours [SACI, Bible, St Jacq. Épît. cath. v, 3]
Faites-vous des trésors dans le ciel, où ni la rouille, ni les vers ne les mangent point [ID., ib. Évang. St Matthieu VI, 20]
Est-ce là le fruit du travail dont vous vous êtes consumés sous le soleil, vous amassant un trésor de haine et de colère éternelle au juste jugement de Dieu ? [BOSSUET, le Tellier.]
Dieu a des trésors de colère, comme des trésors de bonté ; et les uns et les autres sont également des trésors de sagesse et de science [BOURDAL., Exhort. sur la trah. de Judas, t. I, p. 440]
Un de ces hommes, en qui Dieu met ses dons d'intelligence et de conseil, et qu'il tire de temps en temps des trésors de sa providence pour assister les rois [FLÉCH., le Tellier.]
Depuis que de Pandore un regard téméraire Versa sur les humains un trésor de misère [A. CHÉNIER, Épîtres, II]
Hommes présomptueux, avez-vous pénétré dans les trésors de la grêle, et connaissez-vous les réservoirs de cet abîme où le Seigneur a puisé la mort au jour de ses vengeances ? [CHATEAUBR., Génie, I, IV, 4]
Fig.
Des trésors de colère se sont amassés contre nous tous [les philosophes], et vous ne l'ignorez pas [VOLT., Lett. d'Alembert, 8 juill. 1765]
L'Église ouvre ses trésors, elle accorde des indulgences.
15° Terme d'alchimie. Trésor incomparable des philosophes, la pierre parfaite.
16° Variété de poire appelée aussi poire d'amour.

HISTORIQUE

  • XIe s.
    Puis si cumencet à venir ses tresors [son trésor] [, Ch. de Rol. XLIV]
  • XIIe s.
    .... j'ai des milie livres en mun tresor d'aveir ; Ainz [avant] les despenderai tuz (ço saciez pur veir), Que jo ne face tut l'orguil Thomas chaeir [, Th. le mart. 132]
    E conuit que sis tresors li defailloit [, Machab. I, 3]
  • XIIIe s.
    Rois, vous avez tresor d'or et d'argent, Plus que nus rois n'ot oncques, ce m'est vis [QUESNES, Romancero, p. 101]
    Se j'estoie asseurés de vos, je vous donroie de mon tresor tant que vous n'en oseriés mi tant prendre [, Chron. de Rains, p. 23]
    Et le roy respondit que il n'avoit de quoy, et que il n'avoit si bon tresor dont il ne feust à la lie [au bout] [JOINV., 212]
  • XIVe s.
    Les autres aumaires [armoires] de l'entrée du thresor [, Bibl. des ch. 4e série, t. v, p. 163]
  • XVe s.
    Qui a les cuers, il a l'avoir ; Mais qui a l'avoir sans les cors [cœurs], Ce n'est pas li plus sains tresors [E. DESCH., Miroir de mariage, p. 88]
    Ne tarda gueres qu'elle se retrouva devant le chevalier, auquel on pouvoit dire apertement : là où tel tresor est, là est ton cueur et tes pensées ; et ainsi estoit il, car il pensoit merveilleusement à la pucelle [, Perceforest, t. v, f° 44]
    Mieulx vaut tresor d'onneur que d'or [LEROUX DE LINCY, Prov. t. II, p. 350]
  • XVIe s.
    Musser son tresor devant les larrons [LEROUX DE LINCY, t. II, p. 352]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguign. trésô ; provenç. thesaur ; anc. catal. tesor ; espagn. tesoro ; anc. espagn. tresoro ; portug. thesouro ; ital. tesoro ; napolit. trasoro ; du lat. thesaurus, le grec vient, suivant les étymologistes, de, poser, et d'une finale analogue à la finale connue. Quant à l'r dans le français, elle est épenthétique, comme dans fronde, du lat. funda.

trésor

TRÉSOR. n. m. Amas d'or, d'argent, ou d'autres choses précieuses mises en réserve, cachées, enfouies. Riche trésor. Trésor inestimable. Enfouir des trésors. Trouver un trésor caché.

Il se dit aussi du Lieu où le trésor est renfermé. Il a toujours sur lui la clef de son trésor.

Il se dit particulièrement du Lieu où, dans certaines églises, on garde des reliques et d'autres objets précieux.

Il se dit aussi de Ces reliques et de ces ornements. Le trésor de Reims. Le trésor de Chartres.

Il se disait autrefois de l'Ensemble des archives, titres, papiers d'une seigneurie, d'une communauté. Le trésor des chartes des rois de France.

Il se dit également de l'Ensemble des ressources de l'État, des sommes destinées au service public. Cette guerre a épuisé le trésor de l'État, le trésor public.

Il se dit encore de l'Administration chargée de gérer ces ressources.

TRÉSORS, au pluriel, s'emploie pour désigner de Grandes richesses. Les trésors de Crésus ont passé en proverbe. Ces mines recèlent des trésors. Il a amassé des trésors.

Poétiquement, Les trésors de la terre, Les productions de la terre. Les trésors de Cérès, Les moissons, le blé. Les trésors de Bacchus, Les raisins, le vin. Les trésors du printemps, Les fleurs.

TRÉSOR se dit figurément de Tout ce qui est d'une excellence, d'une utilité singulière. Un véritable ami est un grand trésor. Un bon domestique est un trésor dans une maison. Les trésors d'érudition que cet ouvrage renferme.

Il se dit particulièrement de Grands recueils d'érudition. Le Trésor de la Langue grecque, d'Henri Estienne.

Dans le langage de l'Écriture et en termes de Dévotion, il se dit d'une Réunion, d'un assemblage de diverses choses bonnes ou mauvaises. Il est dit dans l'Évangile : Amassez- vous des trésors que les vers et la rouille ne puissent point gâter et que les voleurs ne puissent point dérober. Suivant saint Paul, le riche amasse sur sa tête des trésors de colère. Le trésor des miséricordes divines.

TRÉSOR se dit aussi de Toutes les choses pour lesquelles on a un grand attachement. Cet enfant est son trésor.

trésor


TRÉSOR, s. m. TRÉSORIER, s. m. TRÉSORERIE, s. fém. [Trézor, zo-rié, reri-e: 1re é fer. 3e é fer. au 2d, e muet au 3e, dont la 4e lon. 5e e muet.] Trésor, amâs d'or, d'argent ou d' aûtres chôses précieûses, mis en réserve. Riche trésor, trésor inépuisable. = Dans la plupart des Églises, on apèle Trésor le lieu où l'on garde les reliques, l'argenterie, les vases sacrés, les riches ornemens. = C'est aussi, dans une Comunauté, le lieu où l'on garde les titres, les papiers. = Fig. Dans le langage de l'Écritûre, des trésors de colère; le trésor des Miséricordes de Dieu. — Et dans le langage ordinaire, ce qui est d'une excellence ou d'une utilité singulière. "Un véritable ami est un trésor. Un bon domestique est un trésor dans une maison. = Trésorier, Oficier établi pour recevoir et pour distribuer les deniers du Roi, d'un Prince, d'une Comunauté, etc. = Celui qui est pourvu d'une dignité éclésiastique, qu'on apèle Trésorerie, et qui presque par-tout a succédé à un ofice claustral. C'est aujourd'hui une dignité sans fonctions. = Trésorerie ne se dit que de cette dignité, et dans certains lieux de la maison afectée au logement du Trésorier.

Synonymes et Contraires

trésor

nom masculin trésor
Chose précieuse.
Traductions

trésor

Schatz, Tresor, Schatzkammertreasureschat, thesaurus, schatkistאוצר (ז), גנזים (ז״ר), מחמד (ז), מחמל נפש (ז), מטמון (ז), מכמן (ז), סגולה (נ), אוֹצָר, מַטְמוֹן, מַחְמָדskattresorskattrezorotesoro, caudalaarreskarbtesouroskatttesoroكَنْزpokladθησαυρόςblago財宝보물skattсокровищеสมบัติdefinekho báu财宝съкровище (tʀezɔʀ)
nom masculin
1. ensemble de choses précieuses cachées découvrir un trésor une carte au trésor
2. ensemble d'objets de grande valeur Ce château renferme des trésors. les trésors de la langue
3. service de l'État chargé de gérer l'argent public

trésor

[tʀezɔʀ] nm
(= richesses) → treasure
(ADMINISTRATION)finances pl
[organisation] → funds pl
trésor caché nmhidden treasure