tracasserie

tracasserie

n.f.
Ennui causé à une personne pour des motifs futiles : Réduire les tracasseries administratives chicane
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

tracasserie

(tʀakasʀi)
nom féminin
ennui dû à qqch qui n'a pas d'importance les tracasseries administratives
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

TRACASSERIE

(tra-ka-se-rie) s. f.
Allées et venues pour de petites occupations. Les Tracasseries, ou M. et Mme Tatillon, titre d'une comédie de Picard.
Chicane, mauvais incident, mauvaise difficulté.
Ces billets de confession [pour la bulle Unigenitus] auraient fait naître une guerre civile dans les temps précédents ; mais, dans le nôtre, ils ne produisirent heureusement que des tracasseries civiles [VOLT., Dict. phil. Confess.]
Toute l'intrigue de cette tragédie [Nicomède] n'est qu'une tracasserie [ID., Comm. Corn. Rem. Nicom. IV, 3]
J'ai vu un temps où vous n'aimiez guère l'histoire ; ce n'est après tout qu'un ramas de tracasseries qu'on fait aux morts [ID., Lett. Cideville, 9 févr. 1757]
Dans les commencements [d'une liaison] il ne peut y avoir de tracasseries, et l'on n'a point de mauvais procédés à se reprocher [DUCLOS, Œuv. t. VIII, p. 33]
Cela me ferait de nouvelles tracasseries que je veux éviter [D'ALEMB., Lett. à Voltaire, 18 oct. 1760]
Propos, rapport qui tend à brouiller des gens les uns avec les autres.
Il y a des tracasseries partout [HAMILT., Gramm. 4]
La reine, sans faire de tracasseries, ne laissait pas de les aimer [ID., ib. 7]
Berlin est un petit Paris : il y a de la médisance, de la tracasserie, des jalousies de femmes, des jalousies d'auteurs, et jusqu'à des brochures [VOLT., Lett. Mme Denis, 12 sept. 1750]
Tout languit, tout est mort sans la tracasserie ; C'est le ressort du monde et l'âme de la vie [GRESS., Méchant, II, 1]
Personne ne sait mieux que lui les tracasseries de l'armée [VAUVENARGUES, Thersite, Var.]
L'effet des mauvais propos.
Il en est résulté une tracasserie entre les auteurs et les acteurs [GRIMM, Corresp. t. I, p. 432]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Les estats, les charges et cette tracasserie du monde [MONT., I, 273]

ÉTYMOLOGIE

  • Tracasser.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

tracasserie

TRACASSERIE. n. f. Chicane, mauvaise querelle. Ce n'est pas un argument de discussion, c'est une simple tracasserie. Ce sont de sa part des tracasseries continuelles. Il est familier.
Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5
Synonymes et Contraires

tracasserie

nom féminin tracasserie
Cause de contrariété.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

tracasserie

התנכלות (נ), טרדנות (נ), קנטור (ז), קנטרנות (נ), טַרְדָנוּת, קִנְטוּר, קַנְטְרָנוּת