traire

traire

v.t. [ du lat. trahere, tirer ]
Tirer le lait des mamelles des femelles de mammifères : Traire une chèvre. Une machine à traire une trayeuse

traire


Participe passé: trait
Gérondif: trayant

Indicatif présent
je trais
tu trais
il/elle trait
nous trayons
vous trayez
ils/elles traient
Passé simple
Imparfait
je trayais
tu trayais
il/elle trayait
nous trayions
vous trayiez
ils/elles trayaient
Futur
je trairai
tu trairas
il/elle traira
nous trairons
vous trairez
ils/elles trairont
Conditionnel présent
je trairais
tu trairais
il/elle trairait
nous trairions
vous trairiez
ils/elles trairaient
Subjonctif imparfait
Subjonctif présent
je traie
tu traies
il/elle traie
nous trayions
vous trayiez
ils/elles traient
Impératif
trais (tu)
trayons (nous)
trayez (vous)
Plus-que-parfait
j'avais trait
tu avais trait
il/elle avait trait
nous avions trait
vous aviez trait
ils/elles avaient trait
Futur antérieur
j'aurai trait
tu auras trait
il/elle aura trait
nous aurons trait
vous aurez trait
ils/elles auront trait
Passé composé
j'ai trait
tu as trait
il/elle a trait
nous avons trait
vous avez trait
ils/elles ont trait
Conditionnel passé
j'aurais trait
tu aurais trait
il/elle aurait trait
nous aurions trait
vous auriez trait
ils/elles auraient trait
Passé antérieur
j'eus trait
tu eus trait
il/elle eut trait
nous eûmes trait
vous eûtes trait
ils/elles eurent trait
Subjonctif passé
j'aie trait
tu aies trait
il/elle ait trait
nous ayons trait
vous ayez trait
ils/elles aient trait
Subjonctif plus-que-parfait
j'eusse trait
tu eusses trait
il/elle eût trait
nous eussions trait
vous eussiez trait
ils/elles eussent trait

TRAIRE

(trê-r') , je trais, tu trais, il trait, nous trayons, vous trayez, ils traient ; je trayais, nous trayions, point de passé défini ; je trairai, nous trairons ; je trairais, nous trairions ; trais, trayons, trayez ; que je traie, que nous trayions ; trayant ; trait v. a.
Proprement, tirer (sens ancien, qui n'est plus du tout usité, excepté dans les composés soustraire, retraire, et au participe passif : or trait, voy. TRAIT, 1, n° 1.
En parlant de certains animaux, tirer leur lait.
Elle a soin de traire ses vaches et ses brebis [FÉN., Tél. XI]
L'heure de traire les brebis est immédiatement avant qu'elles aillent aux champs, ou aussitôt après qu'elles en sont revenues ; on peut les traire deux fois par jour en été, et une fois en hiver [BUFF., Quadrup. t. I, p. 238]
Absolument.
La bonne façon de traire est de conduire la main depuis le haut du pis jusqu'en bas sans interruption [GENLIS, Maison rust. t. I, p. 229, dans POUGENS]
On dit de même : Traire du lait. Fig. Tirer, obtenir de quelqu'un.
Mon Dieu ! je sais l'art de traire les hommes [MOL., l'Av. II, 5]

HISTORIQUE

  • XIe s.
    [Il] Trait Durandal sa bone espée nue [, Ch. de Rol. CII]
    [Elle] Trait ses chevels, si se cleimet caitive [, ib. CLXXXIV]
  • XIIe s.
    Tant ont miné souz terre, chascuns à son cisel, Que des murs de Cologne ont trait maint grant carrel [, Sax. IX]
  • XIIIe s.
    Lors s'armerent tuit par l'ost chevalier et serjant, et trait chascuns à sa bataille [VILLEH., CVII]
    Cil Alexis print l'empereour son frere ; si lui traist les iex de la teste [ID., XLII]
    À ses mains [elle] avoit trait un petit de fougere [, Berte, X]
    Lors [je] trais une aiguille d'argent D'un aguiller mignot et gent, Si pris l'aguille à enfiler [, la Rose, 91]
    Le clerc tendi s'arbalestre, et trait, et en feri l'un parmi le cuer [JOINV., 209]
  • XIVe s.
    Un bœuf, quant il trait bien [ORESME, Éth. IX, 15]
  • XVe s.
    Ces archers.... avoient le diable au corps, et traioient disperséement pour tout tuer seigneurs et varlets [FROISS., I, I, 31]
  • XVIe s.
    Encores que l'imaige feust contrefaicte et mal traicte, y estoit toutefoys latente et occulte quelque divine energie en matiere de pardons [RAB., IV, 50]
    Ilz s'en coururent çà et là, les espées traittes au poing, ravir et enlever les filles des Sabins [AMYOT, Rom. 20]
    La matinée venue, les aigneaux seront redonnez aux meres pour les tetter, après toutefois les avoir un peu traitées (sic) [O. DE SERRES, 319]

ÉTYMOLOGIE

  • Norm. traire, tirer ; provenç. traire, tirer ; espagn. traer ; ital. trarre ; du latin trahere, tirer. Le sens de traire est tirer ; aujourd'hui il est borné au sens de tirer du lait du pis ; et tirer l'a remplacé dans presque tous ses emplois.

traire

TRAIRE. (Je trais, tu trais, il trait; nous trayons, vous trayez, ils traient. Je trayais. Je trairai. Je trairais. Trais, trayez. Que je traie. Trayant. Trait. Il n'a pas de passé défini, ni d'imparfait du subjonctif.) v. tr. Tirer. Il n'est guère usité qu'en parlant de Certaines femelles d'animaux dont on tire le lait. Traire les vaches. Traire une brebis. Traire une chèvre. Traire une ânesse. Il se dit aussi en parlant du Lait qu'on tire. Traire du lait.

Le participe passé TRAIT, AITE, s'emploie adjectivement. La vache est-elle traite?

Il se dit aussi des Métaux passés par la filière. De l'or trait. De l'argent trait.

traire

Traire, Il vient de Trahere, en ostant h, Traere, c'est à dire, Tirer.

Traire une vache, et autres bestes qui ont du laict, Mulgere, Emulgere, Immulgere, Pressare hubera palmis.

Laict qu'on vient de traire, qui est encore chaud, Tepidum lac, Recens lac, Musteum lac.

traire


TRAIRE, v. act. [Trère: 1reè moy. et long. 2e e muet.] Je trais; nous trayons, vous trayez, ils traient; (pron. tré-ion, tré-ié, trê) je trayois ou trayais; nous trayions, vous trayiez, ils trayoient, ou, trayaient; j'ai trait; je trairai; je trairois, ou trairais. Trais, trayez; que je traie, nous trayions, vous trayiez, ils traient; trayant, trait. = Il n'a ni parfait défini, ni imparfait du subjonctif. Ainsi l'on ne dit ni, je trayis, ni je trayisse. WAILLY. D'aûtres Gramairiens lui suposent ces deux tems, et on les a suivis dans le Dict. Gram. — L'Acad. ne les met pas. = Tirer le lait de certaines femelles des animaux. Traire les vaches, une brebis, une chèvre, une ânesse. = Le participe ne se dit que de l'or et de l'argent, qui est tiré par une filière, lorsqu'il n'est pas encôre mis sur la soie. "De l'or, de l'argent trait; et substantivement, des boutons de trait; une broderie de trait.

Traductions

traire

melkenmilkmelkenחלב (פ'), חָלַבдояmunyirmalkeαρμέγωmelkiordeñarlypsääfejmjólkamungeredoić, wydoićordenharдоитьdojiťmolstiмустиmjölkaيَحْلِبُdojitmusti乳を搾る젖을 짜다melkeรีดนมsağmakvắt sữa挤奶擠奶 (tʀɛʀ)
verbe transitif
tirer le lait de traire une vache

traire

[tʀɛʀ] vt → to milk