traité, ée

TRAITÉ, ÉE2

(trè-té, tée) part. passé de traiter
Sur quoi on a raisonné.
Une science bien traitée est un système bien fait [CONDIL., Traité des syst. 18]
Avec qui on a agi de telle ou telle façon.
Rodogune, par elle en esclave traitée [CORN., Rodog. I, 1]
Mlle de la Fayette, toujours bien traitée de la reine, passait toutes les soirées chez cette princesse [GENLIS, Mlle de la Fayette, p. 189, dans POUGENS]
Qui a reçu telle qualification.
Et lui-même, traité de fourbe et d'imposteur [BOILEAU, Sat. X]
Son fils Judas Machabée, traité de Messie, périt après des efforts glorieux [VOLT., Dict. phil. Théocratie.]
En termes de chimie, qui a été soumis à l'action de tel ou tel agent.
Ce résidu incristallisable, traité par l'alcool, a formé un dépôt abondant [BERTHOLLET, Instit. Mém. scienc. t. III, p. 210]