traître

(Mot repris de traitre)

traître, traîtresse

adj. et n. [ lat. traditor, de tradere, transmettre, de dare, donner ]
Qui trahit : Être traître à sa patrie félon
En traître,
d'une manière perfide : Ils m'ont attaqué en traître traîtreusement
adj.
Qui est plus dangereux qu'il ne paraît : Un vin traître qui enivre facilement
Pas un traître mot,
pas un seul mot : Je n'ai pas compris un traître mot de son explication.

traître

TRAÎTRE, ESSE. n. Celui, celle qui fait une trahison. On profite quelquefois de la trahison, mais on hait et l'on méprise toujours les traîtres. C'est une traîtresse.

TRAÎTRE s'emploie aussi comme adjectif et signifie Qui trahit, qui est capable de trahison. Cet homme-là est bien traître. Le coeur le plus traître du monde. Une âme traîtresse.

Il se dit également de Quelques animaux, comme des chiens, des chats, des chevaux, qui mordent, qui égratignent, qui ruent lorsqu'on y pense le moins. Ce chien est traître. Les chats sont ordinairement traîtres. Prenez garde à ce cheval, il est traître.

Il se dit aussi des Actes qui marquent de la trahison, de la perfidie. C'est un procédé bien traître. Il lui a joué un tour bien traître. Des faveurs traîtresses.

Il se dit encore de Certaines choses qui trompent, qui sont plus dangereuses qu'elles ne le paraissent. Ces sortes de maux sont traîtres. Ce vin-là est traître, il enivre aisément. Une liqueur traîtresse.

Fam., Il ne m'en a pas dit un traître mot, Il ne m'en a pas dit un seul mot.

EN TRAÎTRE, loc. adv. En trahison, traîtreusement. Il l'a pris en traître. Il l'a tué en traître.

traître


TRAîTRE, TRAîTRESSE, adj. s. m. et f. [Trêtre, trèce: 1reê ouv. plus ouvert pourtant au 1er qu'au 2d: 2ee muet au 1er, è moyen au 2d.] Perfide. "Cet homme est bien traître. Le coeur du monde le plus traître. Âme traîtresse. = Par extension, il se dit des animaux, qui mordent, qui rûent, qui égratignent, lorsqu'on y pense le moins, comme chiens, chevaux, chats. = On le dit aussi des chôses, comme des actions de trahisons. "Un procédé, un tour bien traître: des faveurs traîtresses; et de ce qui est plus dangereux qu'il ne le parait. "Ces sortes de maux sont traîtres. "Ce vin là est traître, une liqueur traîtresse. = Subst. Celui, celle qui fait une trahison. "C'est un traître: "On aime la trahison, mais on déteste les traîtres. "C'est une traîtresse. = En traître, adv. "Il le prit en traître. "Il l'a tué en traître. = On dit, en st. prov. traître comme Judas. — N'être pas traître à son corps; ne se refuser aucune comodité.
   REM. Rollin fait régir à traître le génitif. "Lâche déserteur de son armée, et cruel traître de ses enfans qu'il abandonoit à la boucherie. Hist. Anc. Ce régime n'est pas d'usage. = * Maimbourg dit, se faire traître de quelqu'un, pour, le trahir. "De son protecteur il se fit son traître. — Cette expression est bisârre, et je doute fort qu'elle ait jamais été en usage.

Synonymes et Contraires

traître

adjectif traître
1.  Qui trahit quelqu'un, une cause.
déloyal, parjure -littéraire: félon, infidèle.
2.  Qui trompe.

traître

nom traître
1.  Personne qui commet une trahison.
2.  Littéraire. Personne perfide.
Traductions

traître

(tʀɛtʀ) masculin

traîtresse

(tʀɛtʀɛs) féminin
nom
personne qui trahit

traître


traîtresse

heimtückisch, hinterlistig, treulos, Verräter, wortbrüchigtreacherous, traitor, unfaithful, betrayer, turncoat, treasonable, villainverraderlijk, afvallig, dubbelhartig, ontrouw, trouweloos, valsaard, verrader, onbetrouwbaarבוגד (ז), בוגדני (ת), משטין (ז), בּוֹגֵד, בּוֹגְדָנִיafvalligperfida, perfidulopérfido, renegado, traidorálnokpembelotinfedele, tradittore, traditoreinfiel, traidorförrädare, förrädiskπροδότηςzrádceforræder배신자
adjectif
1. qui trahit être traître à sa patrie
2. qui est dangereux sans qu'on s'en doute cocktail traître

traître

[tʀɛtʀ, tʀɛtʀɛs]
adj (= dangereux) → treacherous
nmtraitor
prendre qn en traître → to make an insidious attack on sb