tranchément

TRANCHÉMENT

(tran-ché-man) adv.
D'une manière tranchée.
Nous avons écrit par Lafontaine que, tranchément, la trêve que le roi demande pour les Anglais et Hollandais nous avoit été refusée, [, Mém. de Bellièvre et de Sillery, p. 276]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Volons que nostres hoirs ou nostre hoir soient controint trainchiement à tenir, à accomplir.... toutes les choses dessus dites [DU CANGE, trencator.]