transcendantal, ale

TRANSCENDANTAL, ALE

(tran-ssan-dan-tal, ta-l') adj.
Terme de philosophie. Qui s'appuie ou a la prétention de s'appuyer sur des données supérieures aux impressions sensibles et à l'observation.
On pourrait dire que la philosophie transcendante est l'étude de l'objectif, considéré comme existant absolument et en lui-même, et la philosophie transcendantale l'étude du subjectif, mais seulement en tant que celui-ci doit concourir à la formation des objets.... le procédé de Kant est critique, c'est-à-dire examinateur ; sa doctrine est transcendantale, c'est-à-dire qu'elle recherche ce que nous mettons du nôtre dans la connaissance des objets [VILLERS, Kant, p. 116]
Un bateau suit le fil de l'eau ; le rivage fuit ou semble fuir ; de deux personnes qui sont placées dans ce bateau, l'une dit : le rivage marche ; elle est empiriste ; l'autre dit : c'est nous qui marchons et qui attribuons ce mouvement au rivage ; celle-ci est dans un point de vue transcendantal [ID., ib. p. 122]
L'analytique transcendantale, suivant Kant, recherche des conditions à priori qui sont dans l'entendement. Dialectique transcendantale, suivant Kant, discussion des idées de la raison, ou de la science, qu'elle se forme par sa vertu propre, et dont les objets sont l'âme, le monde, Dieu. Esthétique transcendantale, suivant Kant, recherche des formes générales de la sensibilité. Fénelon disait transcendentel.
Quand je le conçois [Dieu] dans ce genre que l'école appelle transcendentel.... [FÉN., Exist. II, 2, Ce que c'est que Dieu.]
Terme de géométrie. Courbe transcendantale, courbe dans le calcul de laquelle on fait entrer l'infini.

ÉTYMOLOGIE

  • Transcendant.