transe

Recherches associées à transe: translate

transe

[ trɑ̃s] n.f. [ de transir ]
1. (Souvent pl.) Inquiétude très vive : Cette épreuve le met dans des transes indescriptibles affres [litt.], angoisse, anxiété
2. État d'exaltation de qqn qui est transporté hors de lui-même et du monde réel : Entrer en transe.
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

TRANSE

(tran-s') s. f.
Grande appréhension d'un mal qu'on croit prochain.
Ainsi, toujours en transe, en ce nouveau souci [RÉGNIER, Dial.]
Son discours m'a laissé dans des transes mortelles [TRISTAN, M. de Chrispe, III, 6]
Quand je me le remets l'épée à la gorge dans les transes de la mort [PATRU, Plaidoyer 5]
Laissez-vous aller un peu à la douceur de n'être plus dans les transes et dans les justes frayeurs d'un péril qui est passé [SÉV., 476]
Il [le roi] se réjouit à donner des transes au prince de Conti.... il lui fait dire qu'il faut remettre l'affaire [son mariage avec Mile de Blois] à l'hiver qui vient [ID., 27 déc. 1679]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Ainsi [je] party en desplaisance D'amour, faisant chiere marrie, Et, comme tout ravi en trance, Prins congié, sans que plus mot dye [CH. D'ORL., Départie d'am.]
  • XVIe s.
    Jamais mon esprit, estant tousjours en transe aux escoutes de l'advenir pour le regard du bien public, n'a jeté ceste crainte arriere de soi [AMYOT, P. Aem. 58]
    Selon les regles de l'art, à tout dangier qu'on approche, il fault estre quarante jours en transe de ce mal [la peste] [MONT., IV, 208]

ÉTYMOLOGIE

  • Wallon, transs, glas qu'on sonne pour la mort ; espagn. et portug. trance, heure de la mort, moment décisif ; ital. transito, passage de vie à trépas ; du lat. transitus, passage. En français, transe, qui a voulu dire toute vive émotion pénible, tient à transir (voy. ce mot).
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

transe

TRANSE. n. f. Frayeur, angoisse très vive, appréhension d'un malheur, d'un accident. Il est toujours en transe. Il est dans les transes, dans des trames mortelles à la pensée de ce qui pourrait arriver.

En termes de Spiritisme, État de transe ou simplement Transe, État particulier d'hypnose et d'angoisse où les médiums prétendent se trouver au moment où l'esprit se manifesterait en eux. Entrer en transe.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

transe

Transe, Estre en transe, id est, In summo timore, et animi anxietate AEstuare, Torpere animo, Anxio animo esse.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606

transe


TRANSE, s. f. [1re lon. 2ee muet.] Frayeur, grande apréhension d'un mal qu'on croit prochain. "Être toujours en transe, dans de grandes transes, dans des transes mortelles; dans les transes de la mort.
   ...Moi, je suis dans des transes
   Que tout ceci ne soit cruel pour vous.
       Volt.

Jean-François Féraud's Dictionaire critique de la langue française © 1787-1788
Synonymes et Contraires

transe

nom féminin transe
1.  Littéraire. État d'exaltation.
2.  Littéraire. Vive inquiétude.
paix, sérénité -littéraire: quiétude, repos.
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

transe

trancetranceTranceтранс恍惚trancetranceטראנס트랜스Tranceтранс (tʀɑ̃s)
nom féminin
1. état de qqn qui est hors de la réalité entrer en transe
2. figuré s'énerver, s'agiter
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

transe

[tʀɑ̃s] nf
entrer en transe → to go into a trance
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005