travestisseur

TRAVESTISSEUR

(tra-vè-sti-seur) s. m.
Celui qui travestit un ouvrage.
Le travestisseur d'Homère, ennemi déclaré et blasphémateur intrépide de l'Iliade, pouvait être comparé à ces incrédules endurcis, qui, en attaquant le culte public, outragent avec audace ce qu'ils ont le malheur de mépriser [D'ALEMB., Élog. Mariv.]
Par exagération, mauvais traducteur.