trèfle

(Mot repris de trefle)

trèfle

n.m. [ gr. triphullon, de treîs, trois, et phullon, feuille ]
1. Plante herbacée, à feuilles composées de trois folioles et dont plusieurs espèces cultivées constituent d'excellents fourrages.
2. Ornement architectural ayant la forme de la feuille de cette plante : Des trèfles gothiques.
3. Une des couleurs noires du jeu de cartes : La dame de trèfle.
Trèfle à quatre feuilles,
feuille de trèfle présentant anormalement quatre folioles et qui est considérée, pour cette raison, comme un porte-bonheur.

TRÈFLE

(trè-fl') s. m.
Genre très nombreux en espèces, de la famille des légumineuses papilionacées. Les principales espèces recherchées comme importantes en prairies artificielles et naturelles sont : 1° le trèfle des prés (trifolium pratense, L.), dit aussi trèfle commun, grand trèfle rouge, grand rouge de Hollande ; 2° trèfle blanc ou rampant (trifolium repens, L.), ou petit trèfle de Hollande, utilisé surtout comme fonds des prairies naturelles de graminées ; 3° trèfle incarnat (trifolium incarnatum, L.), dit trèfle de Roussillon, foin rouge, farouch.
Combien de fois.... je me suis plu à voir les mélilots dorés, les trèfles empourprés et les vertes graminées former des ondulations pareilles à des flots ! [BERN. DE SAINT-PIERRE, Harmonies, II]
Fig. Le trèfle à quatre feuilles, ou, simplement, le trèfle à quatre, s'est dit pour la chose introuvable.
Je fais courir les ardents [feux follets] sur les marais et sur les fleuves pour noyer les voyageurs, j'excite les fées à danser au clair de la lune, je pousse les joueurs à chercher le trèfle à quatre feuilles sous les gibets [CYRANO DE BERGERAC, Lettre pour des sorciers, cité par CH. NISARD, Rev. de l'instr. publique, 22 nov. 1860]
Trèfle d'eau, minyanthes trifoliata, L. gentianées, plante aquatique, ainsi nommée, parce que les feuilles en sont attachées trois à trois sur une même queue, comme dans le trèfle. Trèfle de Boukhara, nom souvent donné au mélilot bleu.
Terme de jeu de cartes. Une des couleurs noires des cartes, ainsi dite parce que les cartes sont marquées d'une figure de feuille de trèfle.
....il avait quitté [écarté] quatre trèfles ensemble [MOL., Fâch. II, 2]
L'as de trèfle, ou tout autre au besoin, sera désormais assujetti à une marque particulière et distinctive que la régie des contributions directes est autorisée à faire imprimer sur le papier qu'elle fournit aux cartiers [, Ordonn. 18 juin 1817, art 1er.]
Insolent comme un valet de trèfle, très insolent ; locution provenue d'un jeu de cartes, la mouche, où le valet de trèfle est maître. En trèfle, en forme de trèfle.
Des dents carrées, trois ou quatre fois plus grosses que celles de nos hippopotames actuels, et néanmoins ayant les mêmes caractères pour la forme, et particulièrement les creux en trèfle sur la face qui broie [BUFF., Not. just. Ép. nat. Œuv. t. XIII, p. 232]
Ornement d'architecture, imité de la feuille de trèfle.
Les moresques balcons en trèfles découpés [V. HUGO, Orient. 3]
Trèfle de moderne, petite rose à jour, en forme de trèfle, dans les vitraux, pignons et frontons gothiques. Terme de menuisier. Profil en usage pour les croisées.
Fourneau de mine fait en forme de trèfle.

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    Trefeul [, Gloss. du P. Labbe]
  • XVIe s.
    Cellui ou celle qui treuve le treffle à quatre feuilles.... sera heureux et riche toute sa vie [, les Évang. des quenouilles, p. 39]
    Le nez en figure d'ung as de treuffles [RAB., Pant. IV, 9]
    Les racines pourries par abondance d'eau produiront une luzerne bastarde, que la plus part tient estre le vrai treffle ou triollet des prés ; dont à telle occasion le sain-foin est par aucuns appellé grandtrefle : et par autres, foin-de-bourgongne, pource que.... [O. DE SERRES, 274]
    À moy, qui ne suis qu'escuyer de treffles, peult toucher ce qu'on disoit de Charillus roy de Sparte.... [MONT., IV, 230]

ÉTYMOLOGIE

  • Bourguig. treufe, au jeu de cartes ; Berry, treufle ; provenç. trefueil ; espagn. trifolio, ital. trifoglio ; du latin trifolium, de tres, trois, et folium, feuille ; ainsi nommé parce que les feuilles sont composées de trois folioles à courts pétiolules qui semblent partir du même point.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TRÈFLE. Ajoutez :
    Trèfle jaune ou trèfle des sables, noms vulgaires de l'anthyllide vulnéraire.
  • Trèfle miellé, nom vulgaire du mélilot musqué.
  • Trèfle des mouches, nom vulgaire du mélilot officinal.
  • Trèfle pourpre, nom vulgaire du trèfle des prés.

trèfle

TRÈFLE. n. m. Plante herbacée de la famille des Légumineuses, dont les feuilles, de forme ronde, sont attachées ordinairement trois à trois à une même queue. Semer du trèfle. Trèfle des prés. Trèfle incarnat.

Trèfle d'eau, Plante aquatique, qui ressemble au trèfle, en ce que ses feuilles sont par trois sur une même queue.

TRÈFLE désigne aussi Une des quatre couleurs des cartes, ainsi nommée parce que les cartes de cette couleur sont marquées de feuilles de trèfle stylisées. Roi, dame, valet, dix de trèfle. Il joue trèfle. Il a tous les trèfles. Il retourne trèfle.

Il se dit encore d'un Ornement d'architecture imité de la feuille de trèfle.

trèfle


TRèFLE, s. m. [1re è moy.] Herbe à trois feuilles. = Une des quatre couleurs d'un jeu de cartes, ainsi apelée, parce que les cartes de cette couleur sont marquées d'un trèfle.

Traductions

trèfle

תלתן (ז), תִּלְתָּןklaver, klaver(blad), klaverenKlee, Kreuzclover, club, shamrock, trefoiltrifoliotrébollóheretrifogliotrifoliumkløvertrevoklöver, väpplingyoncaτριφύλλιдетелина三葉草클로버клевер (tʀɛfl)
nom masculin
1. petite plante un trèfle à quatre feuilles
2. une des quatre couleurs, aux cartes as de trèfle

trèfle

[tʀɛfl] nm
(BOTANIQUE)clover
(CARTES) (= couleur) → clubs pl (= carte) → club
le roi de trèfle → the king of clubs
trèfle à quatre feuilles nmfour-leaf clover