trentain

TRENTAIN

(tran-tin)
Terme invariable en usage à la paume, pour marquer que les joueurs ont chacun trente. Nous sommes trentain. Le marqueur crie trentain, quand les joueurs ont trente de part et d'autre.
S. m. Nombre de trente messes qu'on fait dire pour un défunt. Service funéraire célébré le trentième jour après le décès.
Madame mandait qu'on faisait à Saint-Denis le trentain de la reine sa mère, c'est-à-dire un service solennel un tel jour qu'elle lui marquait [CHOISY, Mémoires.]
Se disait des draps dont la chaîne était composée de trente centaines de fil.
.... Draps, savoir la première sorte, nommés refins trentesixains, pour les couleurs doubles, et vingt-huit ou trentains, pour les couleurs simples, [, Arrêt du conseil, 15 mai 1676]

ÉTYMOLOGIE

  • Trente.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

  • TRENTAIN. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
    Le trentin [durée de trente jours consécutifs] de saint Charlemagne, à icelui commencer le lendemain de saint Julien du Mans, trente jours durant [MANTELLIER, Glossaire, Paris, 1869, p. 65]

trentain

TRENTAIN Terme dont on se sert à la Paume, pour marquer que les joueurs ont chacun trente. Nous sommes trentain. Quand les joueurs ont trente de part et d'autre, le marqueur crie, Trentain.