triacleur

TRIACLEUR

(tri-a-kleur) s. m.
Terme vieilli. Vendeur de thériaque ; charlatan, saltimbanque.
Diseur de belles paroles, trompeur.
Tous ces beaux suffisants dont la cour est semée, Ne sont que triacleurs et vendeurs de fumée [RÉGNIER, Sat. XII]

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Un certain Jerome Bolsec, un peu auparavant carme de Paris, et puis soudain devenu de theologien medecin ou plus tost triacleur [BÈZE, Vie de Calvin, p. 80]
    Il y avoit deux charlatans theriacleurs : l'un des deux avoit empoisonné un œillet.... [PARÉ, XXIII, 10]
    [Gargantua] alloyt veoir les basteleurs, trajectaires et theriacleurs, et consideroyt leurs ruses, leurs sobressaultz et beau parler [RAB., I, 35]

ÉTYMOLOGIE

  • Thériaque ; picard, triacleux.