triangle

triangle

n.m. [ du lat. tres, trois, et angulum, angle ]
1. En géométrie, figure plane à trois côtés : Des triangles équilatéraux.
2. Instrument de musique formé d'une tige d'acier recourbée en triangle, que l'on frappe avec une baguette d'acier.

TRIANGLE

(tri-an-gl') s. m.
Terme de géométrie. Figure qui a trois côtés et trois angles.
Nous savons bien à peu près, avec le secours des triangles, qu'il y a environ trente millions de nos grandes lieues géométriques de la terre au soleil [VOLT., Phil. ignor. 11]
Un triangle est composé de trois angles et de trois côtés ; en général, si trois de ces choses sont données, on connaît par le calcul les trois autres [BAILLY, Hist. astr. mod. t. I, p. 115]
Triangle équilatéral, triangle qui a les trois côtés égaux. Triangle isocèle, celui qui a deux côtés égaux. Triangle scalène, celui qui a les trois côtés inégaux. Triangle rectangle, celui qui a un angle droit.
L'empereur Cang-hi assura de nos jours au P. Parennin.... que l'empereur Yu s'était servi des propriétés du triangle rectangle pour lever un plan géographique d'une province, il y a plus de 3960 années [VOLT., Mœurs, 1]
Triangle obtusangle, celui qui a un angle obtus. Triangle acutangle, celui qui a les trois angles aigus. Triangle plan, triangle formé par des droites. Triangle sphérique, celui dont les côtés sont des arcs de grands cercles de la sphère.
Les triangles rectilignes ne peuvent avoir qu'un angle droit ; il n'en est plus de même de triangles sphériques [DELAMBRE, Abrégé astr. 4]
Il se dit des triangles qu'on forme sur le terrain, pour les mesures géodésiques.
Le colonel Mudge.... reconnut qu'il était possible de lier les Orcades aux îles Shetland par des triangles dont les sommets s'appuieraient sur les îles, ou plutôt sur les rochers intermédiaires de Faira et de Foula [BIOT, Instit. Mém. Acad. sc. t. III, p. CXIV]
Triangle arithmétique, arrangement, en forme de triangle, des nombres figurés des divers ordres.
Objet de forme triangulaire.
Une tête [d'un dragon vu en songe] sortait en forme de pupitre, Dont le triangle affreux, tout hérissé de crins, Surpassait en grosseur nos plus épais lutrins [BOILEAU, Lutr. IV]
Nous avons peine à concevoir ce que le redoutable triangle de feu imprimé dans la nue peut avoir de ridicule en poésie [CHATEAUBR., Génie, I, I, 3]
Adorant l'essence inconnue, Les saints, les martyrs glorieux, Contemplaient sous l'ardente nue Le triangle mystérieux [V. HUGO, Odes, I, 10]
Un des attributs de la franc-maçonnerie. Sorte d'équerre.
Terme d'anatomie. Triangle recto-uréthral, espace compris entre le rectum et l'urèthre. Terme de chiromancie. Partie située au milieu de la main.
Terme de musique. Instrument d'acier en triangle, qu'on frappe à l'intérieur avec une tringle de même métal pour accompagner certains airs de musique.
Terme de fortification. Ouvrage dont les trois angles sont fermés par des bastions coupés ou des demi-bastions.
Terme de marine. Sorte d'échafaud qui sert à travailler sur les côtes d'un vaisseau en construction ou en réparation. Se dit de trois barres du cabestan qu'on attache autour des grands mâts, lorsqu'on veut les racler et les nettoyer.
Terme de liturgie. Se dit de trois cierges qu'on allume le samedi saint, quand on fait le feu nouveau.
10° Constellation de l'hémisphère boréal (avec un T majuscule). Triangle austral, constellation de l'hémisphère austral, qui n'est point visible dans nos climats.
11° Espèce de couleuvre.
12° Adj. Qui a la forme d'un triangle.
Toutes les croix seront marquées et contremarquées à la branche principale, celles à pied triangle aux trois faces du pied, et celles à pied ovale au bouge [, Réglem. orfév. 30 déc. 1679]

HISTORIQUE

  • XIVe s.
    ...Et quatre faces semblables et egales desquelles chescune est un triangle à trois coustés egaulx [ORESME, Éth. 24]
  • XVe s.
    Il n'y a païs ne triangle [coin de terre], Qu'ils n'aient tout fait affamer [E. DESCH., Poésies mss. f° 28]
    Si avoit veu et advisé une grosse tour qui boutoit en avant le fossé, et faisoit le triangle [l'angle] de mur, de laquelle tour le guet pouvoit voir en bas [, le Jouvencel, f° 25, dans LACURNE]
  • XVIe s.
    Troys chaisnes bien artificiellement faictes, lesquelles.... comprenoyent en figure triangle une lame de fin or [RAB., v, 41]

ÉTYMOLOGIE

  • Provenç. triangle ; espagn. et ital. triangulo ; du latin triangulus, de tri..., et angulus, angle.

triangle

TRIANGLE. n. m. T. de Géométrie. Figure qui a trois côtés et trois angles. Triangle équilatéral. Triangle rectangle. Triangle isocèle. Triangle scalène. Mesurer un triangle.

Triangle curviligne, Celui dont les côtés sont des lignes courbes.

Triangle sphérique, Celui qui est formé sur la surface d'une sphère, par trois arcs de grand cercle.

TRIANGLE, en termes de Musique, se dit d'un Instrument d'acier fait en forme de triangle et qu'on frappe intérieurement avec une baguette de même métal. Jouer du triangle.

triangle

Un Triangle, une figure ayant trois angles, Triquetra triquetrae, vel Triquetrum triquetri, Triangulus.

triangle


TRIANGLE, s. m. TRIANGULAIRE, adj. [Tri-angle, gulère: 2e lon. 4eè moyen et long au 2d.] Triangle, figûre qui a trois côtés et trois angles. = Triangulaire, qui a trois angles. Figûre triangulaire.

Traductions

triangle

Dreieck, Triangeltriangledriehoek, triangel, triangel [muziek]משולש (ז), שליש (ז), מְשֻׁלָּשׁ, משולשdriehoekمثلث, مُثَلَّثtriangletriangl, trojúhelníktrekant, triangelτρίγωνο, Τρίγωνονtriangulotriángulo, triángolokolmnurkمثلثkolmio, triangelitriangletrokut, trianglháromszög, triangulumsegitigaþríhorn, þríhyrningurtriangoloトライアングル, 三角形삼각형, 트라이앵글Deltotum, triangulum, trigoniumtrikampistriangel, trekanttrójkąttriânguloтреугольникtriangel, trikotniktriangel, trehörning, trekantüçgenтрикутник三角, 三角铁, 三角形กิ๋ง เครื่องดนตรีรูปสามเหลี่ยม, สามเหลี่ยมhình tam giác, kẻng ba gốcтриъгълник (tʀijɑ̃gl)
nom masculin
figure géométrique à trois côtés

triangle

[tʀijɑ̃gl] nmtriangle
triangle équilatéral nmequilateral triangle
triangle isocèle nmisosceles triangle
triangle rectangle nmright-angled triangle