tricherie

tricherie

n.f.
1. Action de tricher dans un jeu.
2. Tromperie quelconque ; abus de confiance : La tricherie réside dans l'emploi de contrefaçons fraude, supercherie
Maxipoche 2014 © Larousse 2013

TRICHERIE

(tri-che-rie) s. f.
Tromperie au jeu.
De là ces tricheries indignes, et, s'il m'est permis d'user d'un terme plus fort, ces friponneries que cause l'avidité du gain [BOURDAL., Pénitence, 2e avent, p. 472]
Figurément. Toute tromperie.
Je vois, je vois, c'est une tricherie De votre époux [LA FONT., Magn.]
La nature fait assez souvent de ces tricheries-là ; elle enterre je ne sais combien de belles âmes sous de pareils visages [MARIV., Pays. parv. 1re part.]
Je n'y verrais pas ce qu'on appelle le dessous des cartes ; j'ignorerais toutes les tricheries, et tant mieux [Mme DU DEFFANT, Lett. à H. Walpole, t. IV, p. 307, dans POUGENS]
En tricherie on le [l'Amour] dit passé maître [BÉRANG., Coin de l'amitié.]

PROVERBE

    Tricherie revient à son maître, un trompeur est toujours dupe de ses propres inventions.
La tricherie enfin va toujours à son maître [HAUTEROCHE, Soup. mal apprêté, sc. 1]

HISTORIQUE

  • XIIe s.
    E nen est en sun espirit tricherie [, Liber psalm. p. 38]
    Ne cil n'aime pas Deu, qui n'aime leauté ; E Deus het tricherie et tute iniquité [, Th. le mart. 40]
  • XIIIe s.
    Et s'il en y a nul qui pense mauvaistié ne trecherie, si ne s'i aproce mie [, Chr. de Rains, p. 147]
    On apele triquerie tout ce qui est fait à essient par menchonge k'on veut afermer por verité [BEAUMANOIR, XXXIII, 9]
  • XVe s.
    Mais quant ceste peine arbitraire On m'adjugea par tricherie, Estoit-il lors temps de me taire ? [VILLON, Ball. sur son appel.]
  • XVIe s.
    Barres ou exceptions de [pour cause de] force, de peur, de tricherie, ne duroient qu'un an [LOYSEL, 714]

ÉTYMOLOGIE

  • Tricher ; prov. tricharia ; it. treccheria. Tricharia était le nom d'une sorte de jeu de dés.
Émile Littré's Dictionnaire de la langue française © 1872-1877

tricherie

TRICHERIE. n. f. Action de tricher. Il a gagné par tricherie. Il y a de la tricherie.

Il se dit aussi figurément. Il m'a fait une tricherie.

Dictionnaire de L'Académie française 8th Edition © 1932-5

tricherie

Tricherie, Tricher, Tricotter, Fallere, Il vient de trukô, id est Vexo, Corrumpo, Defatigo, Conficio, Tricari dicebant veteres, nugas agere, Usez des formules de Tromper, et Tromperie.

Jean Nicot's Thresor de la langue française © 1606
Synonymes et Contraires

tricherie

nom féminin tricherie
Le Grand Dictionnaire des Synonymes et Contraires © Larousse 2004
Traductions

tricherie

הערמה (נ), נכלוליות (נ), עבודה בעניים (נ), פלסתר (ז), רמייה (נ)bedrog, vals spelcheating, trickeryζαβολιάBetrug作弊podváděnísnydfuskโกง (tʀiʃʀi)
nom féminin
fait de tricher
Kernerman English Multilingual Dictionary © 2006-2013 K Dictionaries Ltd.

tricherie

[tʀiʃʀi] nfcheating no pl
Collins English/French Electronic Resource. © HarperCollins Publishers 2005