tricoteur, euse

TRICOTEUR, EUSE

(tri-ko-teur, teû-z') s. m. et f.
Celui, celle qui tricote.
Et condamne lesdits bonnetiers-tricoteurs en tous les dépens, [, Arrêt du parlem. de Rouen, 21 mai 1736]
Nom donné durant la Révolution aux femmes qui assistaient aux séances des assemblées délibérantes ; ainsi dites parce qu'un arrêté du 6 nivôse an II avait déclaré que les femmes pourraient assister aux séances de la commune avec leurs maris et leurs enfants, et y tricoter.
S. m. Tricoteur, métier à faire le tricot. S. f. Tricoteuse, machine à tricoter.

HISTORIQUE

  • XVIe s.
    Ce sont contes de triquoteuses [CHOLIÈRES, Contes, t. I, Matin. IX, p. 258, dans POUGENS]

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

    TRICOTEUR. Ajoutez :
    Terme d'atelier. Peintre qui fait une peinture comme un tricot.
    J'ai adopté M. Jongkind comme un artiste de franche race et qui contraste par son excentricité avec les patients tricoteurs d'images [BÜRGER, Salons de 1861 à 1868, t. II, p. 514]