trictrac

(Mot repris de trictracs)

trictrac

n.m. [ onomat. ]
Jeu qui se joue sur un tableau à deux compartiments et qui est l'ancêtre du jacquet.

TRICTRAC

(trik-trak) s. m.
Jeu à la fois de hasard et de calcul, qui se joue à deux personnes sur un tablier divisé en deux compartiments portant chacun six flèches ou cases du côté du joueur et autant du côté de l'adversaire. Chaque joueur a deux dés, un cornet pour les agiter, et quinze dames à jouer. La partie consiste à gagner douze trous ; un trou, à gagner douze points qui se prennent par nombre pair, 2, 4, 6, 8, etc. Les points se marquent avec des jetons, et les trous avec des fichets que l'on place successivement dans un des trous percés sur la bande latérale. Tous les coups par lesquels on gagne des points s'appellent des jans (voy. ce mot). Les règles sont d'ailleurs assez compliquées. Le joueur est soumis aux dés, mais il est maître de la marche de ses dames, et c'est dans la bonne disposition de celles-ci que consiste l'art de jouer au trictrac.
Trictrac à écrire ; c'est la même chose, au fond, que le trictrac ordinaire ; seulement, au lieu de s'arrêter à 12 trous, on convient d'aller jusqu'à 20, 24, 30, etc. On est alors obligé de noter, soit avec un crayon, soit avec des jetons, les trous gagnés.
Je suis, pour vous servir, gentilhomme auvergnac, Docteur dans tous les jeux, et maître de trictrac ; Mon nom est Toutabas, vicomte de la Case, Et votre serviteur, pour terminer ma phrase [REGNARD, le Joueur, I, 10]
J'avance que ce peuple [les Indiens] dont nous tenons les échecs, le trictrac.... est malheureusement d'une superstition qui effraie la nature [VOLT., Lett. Peakock, 8 déc. 1767]
Partie de trictrac. Faire un trictrac.
Nous ne laissons pas d'avoir fort souvent trois tables de jeu, un trictrac, un hombre, un reversi [SÉV., 459]
La table sur laquelle on joue.
Mme de Dangeau demandera, en bâillant, un trictrac.... voilà comme on vit à la cour [MAINTENON, Lett. au d. de Noailles, 7 janv. 1700]
Il [un distrait] joue au tritrac ; il demande à boire, on lui en apporte ; c'est à lui à jouer, il tient le cornet d'une main et un verre de l'autre, et, comme il a une grande soif, il avale les dés et presque le cornet, jette le verre d'eau dans le trictrac, et inonde celui contre qui il joue [LA BRUY., XI]
Terme de chasse. Bruit que font plusieurs chasseurs, pour effaroucher les canards et autres oiseaux aquatiques qu'ils veulent faire tomber dans leurs piéges.
Noms de certains moulins pour le tabac, à vis de serrage et bride supérieure, qui étaient manoeuvrés par les hommes agissant directement à l'extrémité de leviers fixés au sommet de l'arbre vertical de la noix.
Fig. La manière d'être, le train d'une chose.
Méditer la patience de Dieu sur les péchés des hommes, et considérer le trictrac du monde d'aujourd'hui, qui est autant fou que jamais [GUI PATIN, Lett. t. II, p. 421]

HISTORIQUE

  • XVe s.
    Il alloit son beau pas tric trac [VILLON, Archer de Bagn.]
  • XVIe s.
    Mais lors que soixante ans nous viendront renfermer, Il faut le triquetrac et les cartes aimer [RONS., 804]
    Espagnols et François [avant la bataille de Pavie] se pourmenoient par sur le Piedmont, et y jouoient au trique trac [BONIVARD, Chron. de Genève, IV, 4]
    Il ne faut pas obmettre nostre jeu de tric et trac ; car, s'il nous plaist considerer le son que rapportent les dez estans jettez dans le tablier, il n'est autre que de tric et trac [PASQUIER, Recherch. VIII, p. 671, dans LACURNE]
    Le trictrac du palais [le train] [, Contes d'Eutrapel, p. 319, dans LACURNE]

ÉTYMOLOGIE

  • Onomatopée, écrite aussi triquetrac (voy. ce mot), et appliquée à différents bruits ou objets.

trictrac

TRICTRAC. n. m. Sorte de jeu où l'on joue avec des dés et des dames sur un tableau divisé en deux compartiments. Jouer au trictrac. Une partie de trictrac.

Il se dit aussi du Tableau à rebords, divisé en deux compartiments, sur lequel on joue. Trictrac d'ébène et d'ivoire.

trictrac

Trictrac, m. acut. Est la face du damier en laquelle à ject, sort et rencontre des dez on jouë aux tables, le nom estant fait par onomatopoee du son des dez et cliquetis desdites tables en les remuant de lieu à autre, Fritillus, Lequel mot Latin est fait aussi par mesme onomatopoée, ainsi que Martial l'endite en ces vers, Dum blanda vagus alea December Incertis sonat hinc et hinc fritillis, Il se prend aussi pour tout ledit damier entier, comme, Il a presté son trictrac, Fritillum commodato dedit, Et pour une particuliere sorte de jeu qui se jouë à dez et tables sur ledit damier. Car il y en a plusieurs sortes, comme, Toutes tables, le Pair, la Reinete, le Lourche, qui tous se jouënt à sort et adventure de dez et remuement de tables selon l'escheute des points marquez és six faces d'iceux dez.

trictrac


TRICTRAC, s. m. [Triktrak. = On a écrit aûtrefois trictrac, ou Trique-trac: on n'écrit plus que le premier: ils se prononcent de même, l'e du second étant três-muet.] Sorte de Jeu, où l'on joûe avec deux dés et trente dames, qu'on apèle aussi tables. Voy. TABLIER
   ......Morbleu je te saurai,
   Maudit jeu de trictrac, ou bien je ne pourrai.
       Le Joueur.
= Il se prend aussi pour le tablier même dans lequel on joûe.

Traductions

trictrac

backgammon

trictrac

[tʀiktʀak] nmbackgammon