trin

(Mot repris de trine)

TRIN

(trin)
ou TRINE (tri-n') au masculin [TRINE, (tri-n') au féminin, adj.]
Il se dit de Dieu, considéré dans la Trinité.
Et trine en personnalité [CORN., Hymnes du Brév. rom. pour le sam.]
Confessez donc tous trois une trine unité Qui, devant tous les temps, dans son éternité, Confond de tous les temps en un seul la durée [RAC., Cant. et hymn. Cant. des trois enfants.]
Jésus a-t-il dit qu'il était trin et consubstantiel ? [VOLT., Dial. 20]
Terme d'astrologie usité seulement dans cette locution : trin ou trine aspect, position de deux planètes éloignées l'une de l'autre du tiers du zodiaque.
Saturne regardant Vénus d'un trine aspect [TH. CORN., Feint astrol. II, 3]
On dit de même trine opposition.

HISTORIQUE

  • XIIIe s.
    Moult a cy vertueux baptesme, Qui enta sans huile et sans cresme Salut d'invocation trine [J. DE MEUNG, Tr. 255]

ÉTYMOLOGIE

  • Lat. trinus, de tres, trois.

trin

TRIN. adj. m. (Ou plus communément Trine.) Il n'est en usage qu'en Astrologie, dans cette phrase, Trin ou Trine aspect, qui se dit De deux Planètes éloignées l'une de l'autre du tiers du Zodiaque.